Conseil en économies d'énergie
Vos Économies d'Énergie
Les actualités Toute l'actualité du développement durable
Accueil > Les actualités > Énergie nucléaire > Un an après la catastrophe de Fukushima, un bilan mitigé

Un an après la catastrophe de Fukushima, un bilan mitigé

Créé le 09/03/2012
Un an après la catastrophe de Fukushima, un bilan mitigé

Cela fera bientôt un an que la catastrophe nucléaire de Fukushima a eu lieu. Si des problèmes persistent, le Japon essaye d’avancer vers un avenir plus « vert ».

Un bilan mitigé un an après la catastrophe de Fukushima

Dimanche 11 mars 2012, cela fera un an jour pour jour que s’est produit la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon. Cette catastrophe avait été provoquée à la fois par un séisme et un tsunami. Aujourd’hui, la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi inquiète encore.

Une contamination radioactive toujours présente

Le laboratoire français indépendant baptisé l'Association pour le contrôle de la radioactivité de l'Ouest (ACRO) a fait des prélèvements sur 22 enfants japonais entre décembre 2011 et février 2012. Des traces d’iodes radioactives – le césium 134 et le césium 137 – ont été retrouvées sur 14 enfants qui se trouvaient pourtant à 220 kilomètres de la centrale. L’ACRO précise que la contamination est moins forte que celle de Tchernobyl. Pourtant, « la contamination s'installe dans le temps » et se propage, selon eux, à cause de l’alimentation.

Cependant, les autorités japonaises ont tout de même réussi à décroître fortement la décontamination. Aujourd’hui, l’énergie nucléaire est remise en cause par le gouvernement.

Un avenir tourné vers les énergies renouvelables

Après la catastrophe de Fukushima, le Japon souhaite diminuer la part de nucléaire dans la production d’électricité du pays. Cela d’autant que le pays ne possède pas d’énergies fossiles. Ainsi, le Japon souhaite investir dans les énergies renouvelables telles que l’énergie photovoltaïque, l’énergie biomasse ou encore l’énergie éolienne. Pionnier dans l’énergie solaire et photovoltaïque, le Japon réfléchit à un projet d’éoliennes flottantes innovantes au large des côtes japonaises. Plus précisément, c’est la préfecture de Fukushima qui souhaite développer la technologie éolienne offshore, pour pouvoir ensuite l’exporter vers d’autres pays.

Un nouveau projet éolien au larges des côtes de Fukushima

A la suite du séisme, quelques 1 700 éoliennes ont résisté au tremblement de terre. Cela a convaincu des entreprises japonaises de mettre en place ce projet d’éoliennes offshore d’une puissance de 16 mégawatts.

En Septembre déjà, le gouvernement japonais avait annoncé vouloir mettre en place un parc éolien offshore de 1 000 mégawatts d’ici 2020. Pour cela, il était prêt à investir entre 95 et 190 millions d’euros.

Ainsi, ce projet s’est concrétisé mercredi 7 mars lorsqu’un consortium de grandes entreprises japonaises a annoncé la construction d’un parc éolien d’expérimentation. Ce consortium rassemble des grandes industries comme Hitachi, Mitsubishi Heavy Industries (MHI) et Nippon Steel. Ainsi, des éoliennes flottantes de 2 mégawatts doivent être installées en 2012 sur les côtes du Nord-Est du Japon. Entre 2013 et 2015, deux autres turbines de 7 mégawatts devraient voir le jour pour une puissance de 16 mégawatts. Ces dernières devraient pourvoir alimenter en énergie éolienne environ 100 000 foyers.

Ces projets seront aussi l’occasion de créer des emplois.


Nous vous proposons notre simulation éolienne pour calculer vos économies d’énergie.

Source : Vos économies d’énergie .fr

  • Réalisez en quelques clics un diagnostic énergétique
  • Trouvez quels travaux réaliser en priorité
  • Calculez vos futures économies d'énergie
  • Demandez des devis de travaux: c'est 100% gratuit
Découvrez nos travaux
d'économies d'énergie
Copyright Vos Économies d'Énergie