La pompe à chaleur, un outil simple et efficace pour économies d'énergie.

La pompe à chaleur revient en force 40 ans après l'échec de son lancement sur le marché suite à la crise pétrolière. Cet équipement est aujourd'hui promu à un bel avenir tant sur le plan économique qu'écologique. 10 ans auparavant, la pompe à chaleur était méconnue par le grand public. Seuls les spécialistes des techniques de chauffage peuvent en parler explicitement. Cette situation a évolué au fil des temps. De plus en plus de personnes prennent connaissance de l'utilité de cette technique de chauffage en matière d'économies d'énergie. Ce qui a conduit à l'accroissement de la part du marché du secteur. Cette augmentation atteint les vingt pour cent. Le secteur peut ainsi se classer au même titre que les panneaux photovoltaïques ou solaires.

L'origine de la pompe à chaleur

D'après Hans Van der Perre, directeur général d'Atlantique Belgique, la pompe à chaleur n'est pas un nouvel équipement comme certains le croient. Elle existe depuis le début du 20e siècle. Cette technique est utilisée dans la vie quotidienne sans qu'on s'en aperçoive. C'est le cas du gonflage du pneu d'un vélo par une pompe comprimant l'air. La pompe chauffe pour gonfler le pneu. C'est la même technique utilisée pour le frigo sauf que ce dernier produit du froid.

Cette source d'énergie peut aussi être utilisée pour fournir de l'air chaud ou froid à l'intérieur. Cette méthode a déjà été lancée sur le marché à la fin des années 60 et au début des années 70. Elle s'est soldée par un échec suite à la première crise pétrolière de 1973. La baisse des coûts du mazout n'a rien arrangé à cette situation. Ce qui a mis fin au développement de la pompe à chaleur à cette époque.

L'évolution de la pompe à chaleur

Le domaine de la pompe à chaleur a connu une grande évolution après son déclin de 1973. Plusieurs modifications ont été apportées sur ses composants pour pouvoir rentabiliser cette source d'énergie. Elle peut actuellement se ranger sur le même niveau que les énergies fossiles. La baisse de prix a permis à cette technique de chauffage de percer sur le marché. Il existe 4 types de pompe à chaleur à savoir la pac air air, pac air eau, pac sol eau et pac eau eau. Ils puisent leur énergie de source différente en fonction du système utilisé. Le prix moyen de cet équipement tourne autour de 8.000 euros.

Plus d'économies d'énergie pour les nouvelles constructions

Le patron d'Atlantique Belgique avance que l'installation d'une pompe à chaleur dans une nouvelle construction permet plus d'économies d'énergie. La maison doit avoir une isolation performante, s'équiper de double ou triple vitrage et avoir des murs extérieurs isolés. Les radiateurs utilisés dans l'habitation doivent également être proportionnels à sa surface. La pompe à chaleur peut produire de l'eau chaude jusqu'à 60°C de façon économique dans ces conditions. Elle permet ainsi d'atteindre des coefficients énergétiques avantageux. Le propriétaire peut aussi l'intégrer sans problème à l'intérieur parce qu'elle ne nécessite que peu de place.


Source : Vos Économies d'Énergie.fr