Une pompe à chaleur multifonctions financée par le FUI

Le FUI vient de sélectionner le lauréat de son 13ème appel à projets. Il s’agit du projet Micro-Geo qui vise à mettre en place un système mix de pompe à chaleur – géothermie pour les bâtiments résidentiels.

LE FUI finance un projet à énergie renouvelable

Le Fonds Unique Interministériel (FUI) a choisi le projet Micro-Géo pour son 13ème appel à projets. Celui-ci consiste à développer un système de pompe à chaleur/sonde géothermale pour l’habitat individuel. Le projet vise à développer ce type d’équipement basse consommation chez les particuliers afin d’être au norme avec la Réglementation Thermique 2012 qui prendra effet en 2013.

Le projet Micro-Geo sera labellisé par le pôle de compétitivité TENERRDIS et co-labellisé par le S2E2. Il devrait être à l’origine de la création de 140 emplois dans la région d’origine Rhône-Alpes et de 280 emplois dans toute la France.

Les pompes à chaleur actuelles : pompe à chaleur air air et pompe à chaleur eau eau

La solution Micro-Géo est une pompe à chaleur multifonctions équipée d’une sonde géothermale.

Aujourd’hui, il existe plusieurs types de pompe à chaleur. La pompe à chaleur air-air qui capte les calories de chaleur de l’air extérieur et les renvoie dans l’air ambiant du logement. La pompe à chaleur eau-eau qui capte les calories de chaleur de l’eau souterraine et réchauffe l’eau des radiateurs de la maison.

A côté de cela, il existe le ballon thermodynamique qui capte les calories de chaleur de l’environnement et réchauffe les eaux sanitaires.

Micro-Geo : une pompe à chaleur innovante

Or, le nouveau projet Micro-Geo propose une pompe à chaleur multifonctions. En effet, la solution propose à la fois de chauffer les eaux sanitaires, ainsi que les radiateurs. De plus, la solution Micro-Géo propose également un système de climatisation en captant l’air froid extérieur l’été pour rafraîchir le logement. Le produit est particulièrement innovant grâce à ses composants technologiques : capteurs thermiques innovants, composants de la pompe à chaleur innovants, etc.

La pompe à chaleur Micro-Geo ne requiert pas une autre énergie renouvelable telle que l’énergie solaire par exemple. Le prix de la pompe à chaleur ne devrait pas excéder 10 000 euros TTC. Si elle représente un investissement, les économies d’énergie seront considérables.

Un projet qui contribue aux objectifs du Grenelle de l’Environnement

Le Grenelle de l’Environnement vise à réduire les émissions de CO2 de 20 % et de faire 20 % d’économies d’énergie d’ici 2020. Les bâtiments résidentiels et tertiaires sont les premiers visés. Par exemple, la nouvelle réglementation oblige les nouvelles constructions à être des bâtiments basse consommation (BBC). La pompe à chaleur et la géothermie devraient donc contribuer à atteindre ces objectifs. En effet, grâce au développement de ce type d’équipement sur le marché, il sera possible de faire des économies d’électricité, de fioul ou de gaz naturel.

Les projets FUI : favoriser les projets innovants

L’État avait lancé son 13ème appel à projets pour le FUI en octobre 2011. Le FUI est un fonds permettant de financer des projets collaboratifs entre des centres de recherche et des entreprises qui doivent avoir des retombées économiques. Il s’agit de projets technologiques innovants. Le thème cette année était le « Eau et Milieux». Les candidatures pouvaient être déposées jusqu’en novembre 2011. Les projets sont ensuite labellisés par le pôle de compétitivité en charge de l’appel à projets.

Depuis 2005, 1051 projets ont été financés par ce fonds pour une somme de 2 milliards d’euros.


Si vous souhaitez calculer vos économies d’énergie en installant une pompe à chaleur, nous vous proposons de faire une simulation pompe à chaleur gratuite.

Pour plus d’informations sur le fonctionnement ou la rentabilité d’une pompe à chaleur, consultez notre dossier complet sur la pompe à chaleur.

Source : Vos économies d’énergie .fr