Développement durable : Les promesses écolo d’Ikea

Le géant de l’ameublement Ikea a présenté sa stratégie de développement durable permettant d’adopter un comportement responsable à l’égard de l’environnement. Cette stratégie de d’économies d’énergie, présenté par le groupe suédois, dépend essentiellement de la vente des produits plus économiques visant à réduire la consommation d’énergie, ainsi que le coût de la facture de ses clients. Pour cela, Ikea a tenu à améliorer la performance de ses équipements ménagers pour qu’ils soient plus économes.

« En Inde, au Mexique ou en Chine, la classe moyenne va doubler et nous voulons fournir à ces nouveaux clients des produits qui soient à la fois durables et nécessitent pour leur fabrication moins d’eau et de produits chimiques » a expliqué Steve Howard, responsable du développement durable du groupe.


Limiter les gaspillages

Ikea a toujours été connu pour ses équipements abordables, mais qui ne tiennent pas compte du développement durable. Auparavant, le géant de l’ameublement a été souvent accusé par les écologistes d’être responsable des déforestations un peu partout dans le monde. Il n’y a pas longtemps, le groupe a été condamné par le tribunal correctionnel d’Aix-en-Provence pour destruction d’espèces protégées. L’association « Sauvons la forêt » a aussi fait circuler une pétition pour obliger le groupe d’arrêter immédiatement la destruction des forêts naturelles.

Afin de faire oublier cette réputation, la firme a mis en place un nouveau système, qui ne demandera pas d’effort de la part des clients, mais qu’ils pourront adopter facilement. À ce propos, Steve Howard a annoncé « Ce qui importe, c’est que ces comportements responsables soient faciles à adopter pour les clients ». Dans ce même contexte, le groupe a encouragé ses fournisseurs à fabriquer des produits respectant l’environnement en produisant des matériaux d’ameublement et des emballages recyclables.


Des moyens de transport écologiques

En matière de transport, Ikea compte réaliser de gros efforts. Afin d’optimiser les déplacements, les camions devraient être remplis avant le départ. Cela contribuera à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et des coûts du carburant. Une proposition de transport en commun de sa clientèle pour se rendre dans les zones commerciales est également à l’étude. La réalisation de ce projet ne sera pas une tâche facile, vu qu’il faut du temps pour convaincre les clients à adopter ce nouveau mode de transport.

Aussi, la firme suédoise compte opter pour les véhicules électriques pour sa flotte de livraison, par des remplacements progressifs. D'ailleurs, les parkings du groupe sont déjà équipés de bornes de recharges.


Investissement dans l’énergie verte

Dans le cadre de sa contribution dans l’énergie renouvelable, Ikea a investi 1,5 milliard d’euros pour financer le solaire et l’éolien entre 2009 et 2015. L’objectif de cet investissement est de pouvoir profiter d’une autonomie en énergie verte pouvant recouvrir la totalité de ses besoins d’ici à 2020. Depuis 2009, 250.000 panneaux photovoltaïques ont déjà été installés sur les toits des magasins Ikea et 126 éolienne mises en place.

Il est à rappeler qu’en 1991, Ikea a interdit l’utilisation de PVC dans tous ses produits. En 1993 les peintures et laques à base de formaldéhyde ont été bannis. Le plomb utilisé dans la fabrication de miroirs et le bisphénol A dans les produits pour enfants ont également été exclu.


Vous souhaitez contribuer au développement durable tout en effectuant des économies?

Utilisez notre simulateur pour calculer les économies d'énergie de votre logement doté d'installations écologiques. C'est gratuit et sans engagement

Je calcule mes économies


Source: vos économies d'énergie.fr