La technologie au service du développement durable

Le Centre d'Analyse Stratégique (CAS) a rendu public son rapport "Des technologies compétitives au service du développement durable". Celui-ci met en exergue toutes les technologies utiles au développement durable. Le rapport est également accompagné d'analyses visant à déterminer quelles technologies sont les plus efficaces pour favoriser l'économie verte.

Les technologies sont des outils de développement durable car elles peuvent permettre de faire des économies d'énergie et de relancer la croissance économique. Elles ont donc été examinés à la loupe par le CAS puis analysées à travers le rapport publié dernièrement. Les technologies étudiées proviennent notamment des filières énergétiques, du résidentiel tertiaire et du transport.


La technologie comme réponse aux problématiques environnementales

Vincent Chriqui, Directeur Général du Centre d'Analyse Stratégique a expliqué les raisons de la réalisation de cette étude sous ces termes : "Le réchauffement climatique, la pollution de notre environnement physique et les tensions sur les ressources fossiles sont autant de défis qui mettent en jeu notre avenir. Nous devrons sans conteste modifier nos comportements mais l’innovation technologique doit parallèlement apporter des éléments de réponse. Dès lors, ces défis formidables doivent aussi nous apparaître comme des opportunités de différenciation et de création de valeur ajoutée pour nos industries et nos entreprises."


Favoriser le développement durable en France

La France a la capacité d'avoir de nombreux atouts compétitifs en matière de développement durable et cela passe entre autre par la mise en place de technologies appuyant cette démarche. Pour mettre en avant les atouts français, le CAS présente 4 propositions dans son rapport. Tout d'abord, il est nécessaire de prendre en compte l'ensemble des caractéristique d'une technologie (pour bien la choisir) comme par exemple sa maturité économique et technique, son aptitude à s'intégrer dans les systèmes déjà en place ou encore sa position dans le monde. Puis, il faut investir dans des technologies transverses couvrant ainsi plusieurs secteurs et permettant de faire toujours plus d'économies d'énergie. Ensuite, il est important de favoriser, dans le domaine de la production d'électricité, le développement des énergies renouvelables (énergie solaire, énergie éolienne) permettant ainsi au pays d'atteindre les objectifs fixés par le Grenelle de l'environnement. Enfin, il serait intéressant de promouvoir les bâtiments basse consommation pour que le concept s'étende, car les habitations sont en grande partie responsables des émissions massives de CO2 dans l'atmosphère.

Ces propositions sont tout aussi intéressantes en termes de développement durable que de stimulation de la croissance économique. En effet, de nombreux métiers pourraient être créés favorisant ainsi l'emploi en France et donc la consommation des français (cercle vertueux de la croissance économique).


Des sauts technologiques à effectuer

Le Directeur du CAS a également ajouté que "les avancées technologiques dans les secteurs énergétiques, du bâtiment et du transport sont pleines de promesses. Dans de nombreuses situations, il reste cependant des sauts technologiques importants à réaliser avant de pouvoir envisager une diffusion conséquente : c’est le cas du stockage des nouveaux types de biocarburants, de l’électricité, du photovoltaïque et des super-isolants minces. Cette réflexion, menée par M. Bergougnoux, répertorie l'ensemble des technologies prometteuses dans ces secteurs capitaux et, pour chacune d’entre elles, elle a tenté de dresser un état de l’art. Par ailleurs, les technologies ne sont pas classées car leur future importance dépend très souvent des sauts technologiques qui pourront intervenir ou non prochainement. Par exemple, dans la filière de la production d’électricité, les technologies sont tellement nombreuses qu'il est impossible de dire laquelle sortira du lot".


Vous souhaitez calculer vos économies d'énergie grâce à la construction écologique ? Je calcule mes économies

Source: vos économies d'énergie.fr