Le recyclage des emballages repart à la hausse en France

En 2011, le recyclage des emballages ménagers a connu une hausse avec une proportion de 67%. Collectivités locales, consommateurs et entreprises ont participé activement à la campagne.


Accroissement du recyclage en France : Un défi réussi

L’Eco-emballage, un organisme chargé du tri, de la collecte et du recyclage des emballages en France a réussi son pari sur l’accroissement du recyclage des emballages ménagers. Après trois années de stagnation, à 63 ou 64 %, il est monté jusqu’à 67% en 2011, soit environ 3 millions de tonnes d’emballages récupérables regroupant cartons, plastiques, aluminium et verres. Eric Brac de la Perrière, directeur général d’Eco-Emballages, a expliqué que le nouvel agrément de l’éco-organisme est à l’origine de cette hausse.


Recyclage : Les acteurs plus enclins à suivre le projet

Pour la période 2011-2016, cet organisme a lancé une campagne pour motiver les groupements locaux, il consiste à soutenir les communes performantes par un système de rémunération proportionnelle aux efforts déployés. Leur rémunération a ainsi connu une hausse de 109 millions à 519 millions d’euros.

Dans ce même ordre, les entreprises ont augmenté leurs participations de 6%, ce qui équivaut à une rémunération de 568 millions d’euros, en 2011. Cette somme a ainsi permis de recouvrir près de 70% des coûts.

Dans une étude menée par l’institut SocioVision, il a été annoncé que les Français ont fait du tri un geste environnemental. 87% des consommateurs ont contribué au tri des emballages.


Recyclage : Une avancée compromise

Malgré cette hausse du recyclage des emballages en 2011, Eco-Emballage a quand même précisé que l’objectif du Grenelle de l’environnement ne sera pas atteint cette année. Il faudra attendre jusqu’en 2016 pour arriver à un taux de recyclage de 75% des emballages ménagers ainsi qu’une couverture des coûts de 80% a commenté ce même organisme.

Dans le cadre de ce projet Grenelle, des progrès sont encore à faire. En prenant par exemple le cas du plastique, sur les millions de tonnes d’emballages utilisés, seulement un quart est recyclé annuellement. Afin d’augmenter ce taux, une expérience de tri a été lancée auprès de 3,7 millions de Français au début de l’année 2012 et elle devrait durée trois ans. Elle a pour but de trier tous les emballages en plastiques et pas simplement les bouteilles et les flacons.

Depuis le lancement de cette expérience, une augmentation de 13% a été enregistrée. Comparée à la somme investi par Eco-emballages pour trois ans ce résultat est encore faible. La généralisation de cette action devrait encore attendre du fait que les centres de tri dans l’Hexagone sont déjà vieux. Pour assurer leur fonctionnalité, des investissements sont encore nécessaires.

Eco-Emballage a prévu de doubler le taux de recyclage des emballages plastiques. Vu que les conditions ne sont pas encore favorables, aucun délai n’a été fixé pour l’atteindre. Aussi, pour gagner ce pari, les efforts devraient commencer à la base, par la réduction des emballages à la source. Pour l’heure, ce projet avance légèrement. Une prévision de progression de 3% a été annoncée par Eco-Emballages pour les prochaines années à venir, sans aucune précision sur la durée exacte.


Source: vos économies d'énergie.fr