Les avancées environnementales après le sommet du G20

Sommet du G20 à Cannes

Le sommet du G20 a eu lieu le Jeudi 3 et le Vendredi 4 Novembre 2011. De nombreux sujets ont été abordés comme le protectionnisme, le système financier ou encore la protection sociale. On dénombre également de nombreux sujets écologiques comme les questions environnementales, le développement durable et les énergies propres. Il s’agit d’essayer d’atteindre les objectifs fixés lors du sommet des Nations Unis en 2010 à Cancun. Un des objectifs était notamment de ne pas dépasser un réchauffement climatique de plus de 2°C d’ici 2050.

Promouvoir la croissance verte et abandonner progressivement les énergies fossiles

Dans la déclaration finale du sommet du G20 à Cannes, il existe une volonté commune de promouvoir la croissance verte et le développement durable. Il est question d’améliorer le fonctionnement des marchés énergétiques et leur transparence. De plus, le G20 encourage les innovations et les nouvelles technologies liées à l’énergie propre et renouvelable. Ces technologies doivent assurer l’efficacité énergétique des pays.

De plus, le G20 se montre volontaire pour assurer une véritable transition énergétique. Il veut notamment supprimer progressivement les subventions liées aux énergies fossiles. Selon les pays membres, ces subventions sont entre autres à l’origine de la surconsommation de ces énergies.

Protéger l’environnement marin

Le G20 souhaite prendre des mesures pour protéger les mers et les océans contre les marées noires. Il s’agira de mesures de prévention mais aussi d’une mise en place d’un plan de crise au cas où une marée noire se reproduirait. Un groupe de travail sur la « Protection de l’environnement marin » a été mis en place et doit rendre un rapport sur les améliorations à mettre en place.

Lutter contre le réchauffement climatique : une priorité

Le G20 fait de la lutte contre le changement climatique une priorité.

Ainsi, il s’engage à faire tout ce qui est en son pouvoir pour que la Conférence de Durban sur le changement climatique soit un succès et que de grandes avancées soient réalisées. Cette conférence doit avoir lieu du 28 Novembre au 9 Décembre 2011 et elle réunira les pays membres des Nations Unies.

Les enjeux de cette conférence sont notamment la mise en place du « Fonds vert pour le climat ». En effet, le financement de la lutte contre le réchauffement climatique est source de débat depuis les accords de Copenhague. Le G20 conclut finalement que les « financements innovants » doivent venir autant du secteur public que du secteur privé. Les financements du secteur public passent notamment par des taxes comme la taxe sur les transactions financières mise en place dans certains pays.

Lors de la conférence de Duban, il sera également question de l’avenir du Protocole de Kyoto.

Le G20 précise également les enjeux du « Rio + 20 » : soutenir le développement durable permettra de protéger l’environnement, de créer des emplois « verts », de lutter contre la pauvreté, et d’apporter de meilleurs services aux populations démunies en termes d’énergie notamment.

Source : voseconomiesdenergie.fr