Les économies d’énergie, levier de rapprochement entre les pays du Maghreb

Le Maghreb se lance dans un programme d’économies d’énergie. La Tunisie, l’Algérie et le Maroc ont pour nouvel objectif le développement des énergies renouvelables et se sont chacun tournés vers un secteur qui leur correspondait.

L’Algérie opte pour l’énergie photovoltaïque, le Maroc pour l’énergie éolienne et la Tunisie pour le chauffe-eau solaire et l’efficacité énergétique. Un échange d’expertise entre les entreprises des trois pays s’avère « très bénéfique » pour le Maghreb, souligne l’expert Boukhalfa Yaïci.


Les Algériens ont une grandeur d’avance dans le photovoltaïque

L'énergie est un sujet qui préoccupe de plus en plus le pays. La stratégie énergétique a été totalement revue en appuyant particulièrement sur les énergies renouvelables. Une politique d’< a href="/"économies d'énergie a été mise en place.

« La tarification progressive de l'énergie avec comme objectif de lutter contre la précarité énergétique est une conséquence de la stratégie énergétique qui nous permettra, au-delà des économies financières, à encourager les économies d'énergies au nom de la lutte contre le réchauffement climatique.» annonce l’expert. L'objectif, c'est les économies d'énergie, c'est de responsabiliser les gens par rapport à leur consommation, et c'est aussi que la facture soit moins élevée quand on se chauffe raisonnablement. «Passé un certain forfait de nécessité pour s'éclairer, pour se chauffer, plus on consomme, plus on paye.»

L’Algérie s’est donc tourné vers les panneaux photovoltaïques et possède à présent une vrai une réelle maitrise de l’énergie photovoltaïque. Le pays prévoit de produire 12.000 Méga Watt (MW) d’énergie verte d’ici 2030. Un objectif bien plus ambitieux que ces voisins (Maroc et Tunisie). Le Maroc compte atteindre 6.000 MW à l’horizon de 2020 tandis que la Tunisie s’est fixée un objectif de 3.000 MW d’ici 2030.

Cependant l’Algérie a beaucoup à apprendre de l’expérience tunisienne en matière de fabrication de chauffe-eau solaire et d’isolation thermique ou encore du savoir-faire marocain dans l’industrie éolienne.


Un échange d’expertise en matière de développement durable bénéfique pour le Maghreb

Au total, la production d’énergie renouvelable prévue au Maghreb représente une capacité de 30 Giga Watt, avec un taux de 40 % à 42 % du total de leurs besoins en électricité. Ces programmes de développement des énergies vertes constituent un échange de savoir-faire « important » pour les entreprises maghrébines, relève Boukhalfa Yaïci. D’autant plus que chacun des trois pays s’est distingué dans un segment précis.

Les entreprises maghrébines auront ainsi « plus d’opportunités à se développer dans un marché plus vaste », a expliqué Yaïci . Les entreprises maghrébines spécialisées dans les énergies renouvelables auront également de grands atouts pour se développer en exportant leurs produits et services vers les autres pays de l’Afrique où l’électricité est « très chère » , dit-il encore.


Des échanges intermaghrébins faibles

Les échanges intermaghrébins restent modestes : 5% des capacités disponibles entre l’Algérie et la Tunisie et 16% entre l’Algérie et le Maroc. L’experts suggère aux Etats maghrébins d’aider les entreprises locales ayant un lien avec les énergies renouvelables de protéger leurs produits à travers les droits de douanes ainsi que de supprimer ou simplement réduire la TVA sur les produits locaux et finalement augmenter les tarifs de l’électricité.

Les gouvernements des pays devraient en outre, favoriser l’implantation des entreprises internationales dans leur pays en adoptant des réglementations « attrayantes ». L’expert a mis l’accent surtout sur la nécessité de développer la R&D en créant des passerelles entre les universités et les entreprises.


Vous souhaitez contribuer au développement durable tout en effectuant des économies?

Utilisez notre simulateur pour calculer les économies d'énergie de votre logement doté d'installations écologiques. C'est gratuit et sans engagement

Je calcule mes économies


Source: vos économies d'énergie.fr