Les émissions de gaz en constante augmentation, la lutte contre le réchauffement climatique est loin d'être achevée

L'émission de CO2 causée par la consommation de charbon est en hausse permanente. Cette augmentation des émissions de gaz est de l'ordre de 2,2% pour l'année 2012 et d'une quantité record de 35 milliards de tonnes. Le réchauffement climatique n'est pas encore prêt de s'arrêter.

Le temps de la baisse de l'émission de CO2 est-il venu ?

L'estimation des chercheurs du Global carbon sur la hausse de l'émission de CO2 pour l'année 2013 est de 2,1%. Une proportion légèrement faible comparée à l'année précédente et sur les 10 dernières années. Corinne le Quéré, une des scientifiques participant à ce projet a annoncé qu'il est temps d'inverser les tendances. Une baisse des émissions de CO2 est à observer pour maintenir le réchauffement climatique à deux degrés.

Haro sur les statistiques des émissions de gaz depuis 2012

L'émission de CO2 liée à la consommation de charbon a augmenté de 2,8% pour l'année 2012 selon cette étude. Le gaz a connu une hausse de 2,5% et le pétrole de 1,2%. Le CO2 relatif à l'énergie atteint une proportion de près de 60% des gaz à effet de serre à savoir CO2, méthane, protoxyde et azote. Le charbon compte à lui seul 40% des émissions de CO2 liées à l'énergie.

D'après cette étude, l'Allemagne a augmenté en un temps record son émission de CO2 dues au charbon en affichant une hausse de 4,2%. Ce qui n'a pas empêché l'Union Européenne d'afficher une réduction globale de l'émission de CO2 de 1,3%. Celle causée par le charbon n'a toutefois pas diminué et a même au contraire augmenté de 3%.

L'Inde a enregistré une croissance de 10,2% sur l'émission de CO2. La Chine qui utilise près de 68% de charbon en énergie a grimpé jusqu'é 6,4%. Les efforts des États-Unis sur la limitation de l'usage du charbon a permis de faire chuter leurs émissions à 12%. Les émissions de gaz individuelle est restée constante pour la Chine et l'Europe avec 7 tonnes par habitant. Dans cette étude, le Global carbon project n'a pas tenu compte de la déforestation.


Source : Vos économies d'énergie.fr