Les espoirs déchus du Rio+20

En vue de tracer « une voie pour un siècle durable », les chefs d’Etat et ministres de plus de 190 pays se sont réunis en juin dernier à Rio. A l’issue de cette réunion, qu’une seule feuille de route n’a été finalement signé pour définir des Objectifs de développement durable, renforcer la gestion globale de l'environnement et la protection des océans, améliorer la sécurité alimentaire et promouvoir une "économie verte".


Le Rio+20 2012

Le Rio+20 est une la conférence des Nations Unies sur le développement durable (CNUDD). Elle est organisée tous les ans et regroupe les chefs d’État et les ministres de plus de 190 pays du monde. Cette année les gouvernements se sont réunis à Rio de Janeiro, du 20 au 22 juin. C'est la même ville qui a été choisie pour tenir ce sommet, vingt ans après celui organisé à Rio en 1992 et baptisé Eco92. Une rencontre qui s'était étalée sur dix jours et qui s'était avéré très fructueuse en matière de développement durable, donnant naissance à plusieurs accords et programmes.

L’enjeu de ce sommet de la Terre est de dresser un bilan écologique sur ses vingt dernières années. C’est aussi de trouver le mode de gouvernance qui permettra de croitre de manière soutenable pour la société et l’environnement en fonction du bilan effectué par les chefs d’État des différents pays.


Une conférence qui a fait l’objet de beaucoup d’espoirs

Rio+20 fait l’objet de beaucoup d’espoirs. Cependant le contexte dans lequel se déroule le sommet est difficile. L'Europe est affaiblie par la crise économique les États-Unis connaissent une campagne pour l'élection présidentielle, et le pouvoir des gouvernements a diminué par rapport à celui des sociétés transnationales et de la société civile.

D’après le Rapport sur l’environnement, publié par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), malgré près de 500 objectifs environnementaux convenus au niveau international, le monde n’a fait aucun progrès en termes de durabilité. Les émissions mondiales de CO2 ont augmenté de 48 %, 300 millions d'hectares supplémentaires de forêts ont été détruits, et la population a augmenté de 1,6 milliard de personnes.


Une feuille de route pour des Objectifs de développement durable

Le principal résultat de cette conférence est un plan (feuille de route) visant à fixer les Objectifs de développement durable. Ce document final a été sujet à controverse. Les défenseurs de l’environnement ainsi que les associations qui luttent contre la pauvreté ont critiqué le manque de détail et d’ambition face aux défis posés par la dégradation de l'environnement, qui aggrave les inégalités, et par l'accroissement de la population mondiale qui devrait passer de 7 milliards à 9 milliards d'ici à 2050.

Les espoirs de Rio encourageait le monde à se diriger vers une « économie verte », mais les soupçons exprimés par plusieurs pays en développement ont fait douter les négociateurs. Dès lors, l'"économie verte" a été simplement désignée comme un "outil important" que les pays pourraient utiliser s'ils le souhaitaient.


Vous souhaitez contribuer au développement durable tout en effectuant des économies?

Utilisez notre simulateur pour calculer les économies d'énergie de votre logement doté d'installations écologiques. C'est gratuit et sans engagement

Je calcule mes économies


Source: vos économies d'énergie.fr