Nicole Bricq est la nouvelle ministre de l'Écologie

Une fois l'investiture de François Hollande et les célébrations effectuées, l'heure est à la remobilisation. Ainsi, ce jeudi a vu la constitution du premier Gouvernement de l'ère Ayrault. Parmi les 34 ministres qui le constituent, Nicole Bricq a été désignée Ministre de l'Écologie du Développement durable et de l'Énergie.


Il fallait s'attendre à des changements considérables, cela a été chose faite. Alors qu'auparavant l'énergie était rattachée au ministère de l'Industrie pour lequel Eric Besson était le ministre, le camp socialiste a cette fois uni énergie et écologie. Une union qui a été cessée en 2010. En revanche, le logement ne fait plus partie du ministère et revient à la charge du ministre de l'Egalité du territoire et du logement donc.


Nicole Bricq : une surprise suscitant la satisfaction

Nicole Bricq n'en n'est pas à sa première fonction étatique. En effet, cette sexagénaire qui fut députée de 1997 à 2002, était depuis 2004 sénatrice du Parti Socialiste en Seine-Et-Marne. Un poste pour lequel elle fut élue meilleure sénatrice 2011 et pour lequel ses compétences sont saluées, à gauche comme à droite.

Malgré le fait qu'elle ait une orientation plutôt vers la finance, sa nomination a notamment été saluée par France Nature Environnement (FNE) ainsi que par le WWF qui reconnaissent en elle une ténacité à toute épreuve. A l'heure où les économies d'énergie sont primordiales, sa pugnacité sera un atout. Cette spécialiste de la fiscalité écologique avait déjà travaillé en collaboration avec le Gouvernement en 1999. En revanche, l'ex sénatrice PS était plutôt entrevue au ministère du Budget. Sa nomination en a donc surpris plus d'un, elle la première, ce qui l'a poussé à réfléchir quelques jours sur cette proposition.


Qu'en est-il de Cécile Duflot?

Alors que les médias misaient auparavant sur Eva Joly voire Cécile Duflot au poste de ministre de l'Écologie, il n'en n'est rien. La Première secrétaire du mouvement Europe Écologie Les Verts, n'a donc pas eu le poste qui correspondait certainement le plus à ses valeurs politiques. Malgré ce léger désavoeu, la native de Villeneuve Saint Georges a hérité du poste de ministre de l'égalité du territoire et du logement. Un poste qu'elle a accepté immédiatement. C'est un nouveau succès pour Duflot après avoir été l'instigatrice des pourparlers entre le PS et EELV durant les élections présidentielles.

Son apparition au premier conseil des ministres n'est pas passée inaperçue. Cécile Duflot revêtait un Jean, ce qui a alimenté les critiques de l'opposition. Quoiqu'il en soit l'ex dirigeante du parti écologique aura fort à faire avec la crise de investissement immobilier en France.


Source: vos économies d'énergie.fr