Présidentielle 2012 : François Bayrou souhaite mettre en place un fonds d’investissement pour le développement durable

L’écologie peine à trouver sa place dans la campagne présidentielle 2012. A deux jours des élections présidentielles, que propose le candidat du Modem, François Bayrou ?

François Bayrou : « aller au-delà des objectifs d’économies d’énergie si les Français le souhaitent »

Le candidat du Mouvement démocrate (Modem) François Bayrou n’est pas encore fixé sur la conduite à tenir concernant les énergies renouvelables et l’énergie nucléaire. Il souhaite organiser un débat national sur la question du mix énergétique. Si les Français ne se montrent pas favorables à l’énergie nucléaire et qu’ils trouvent que la France est trop dépendante de cette énergie, François Bayrou souhaite alors entamer une politique d’économies d’énergie et mettre en place un programme de développement des énergies renouvelables.

Il considère que l’objectif de l’Union-Européenne, à savoir atteindre 20 % d’énergies renouvelables, 20 % d’économies d’énergie et 20 % en moins d’émissions de CO2, est le minimum que l’on puisse faire, et il est prêt à aller au-delà de ces objectifs fixés. A l’horizon 2030, le candidat du Modem pense qu’il est possible d’atteindre 40 % d’énergies renouvelables dans la production énergétique.

Enfin, François Bayrou pense qu’une hausse des tarifs de l’énergie est inévitable.

Comment François Bayrou souhaite inciter les différents acteurs à faire des économies d’énergie et à utiliser des énergies propres ?

François Bayrou veut revoir la fiscalité environnementale qu’il juge illisible et compliquée. Il souhaite notamment s’aligner sur la moyenne des recettes fiscales environnementales des pays européens, en les augmentant de 5 milliards d’euros. Pour cela, il veut mettre en œuvre le principe du « pollueur-payeur ». Par exemple, s’il était élu, il mettrait en place un malus aux produits les plus polluants et ferait corréler l’impôt sur les sociétés en fonction des actions environnementales et sociales engagées par les entreprises.

Du côté des ménages, il prévoit de réduire la fiscalité des ménages, notamment pour les personnes mettant en place des travaux d’économies d’énergie. Il souhaite également développer le dispositif des certificats d'économies d'énergie. Pour cela, il souhaite créer un organisme semi privé semi public qui conseillerait les particuliers sur les travaux d’économies d’énergie adaptés à leur logement.

François Bayrou souhaite mettre en place un fonds d’investissement pour le développement durable

La mesure phare de François Bayrou est la création d’un fonds d’investissement pour le développement durable. Ce fonds devrait financer la recherche autour des énergies propres et des transports peu émissifs en gaz à effet de serre. Ce fonds devrait également financer les projets « verts » des entreprises, l’efficacité énergétique des logements ou encore la protection de la biodiversité. Ce fonds sera alimenté des amendes liées à la taxe carbone. En effet, à partir de 2013, les entreprises émettrices de CO2 devront payer une taxe par tonne de carbone émis supplémentaire, conformément au Protocole de Kyoto. Ce fonds pourrait aussi être alimenté par les entreprises privés ou l’épargne populaire, sur la base du volontariat.

François Bayrou souhaite donc poursuivre les objectifs du Grenelle de l’Environnement. De plus, il s’est engagé à respecter sa signature du Pacte Écologique de la Fondation Nicolas Hulot, signé lors des précédentes élections présidentielles en 2007.

Source : Vos économies d’énergie .fr

Pour connaître les travaux qui feront réduire vos factures de gaz, d’électricité ou de fioul, réalisez une simulation DPE gratuite.