Transition énergétique: qu'en est-il pour la France et l'Europe ?

Les débats publics sur la transition énergétique en France coïncident avec l’ouverture de la conférence environnementale par le gouvernement. Qu’en est-il actuellement de cette transition énergétique ? Afin de clarifier la situation actuelle de la France, il est intéressant de porter un regard sur l’évolution des autres pays européens concernant le développement durable et les énergies renouvelables.


La transition énergétique du nucléaire vers les énergies renouvelables est-elle vraiment possible ?

Une réflexion sur les énergies renouvelables a été lancée par le gouvernement français afin d’appuyer la transition énergétique. Les grandes lignes des principes directeurs de cette réflexion préconisent le remplacement des centres nucléaires obsolètes par des puissants EPR. Ce projet ne cesse d’alimenter les médisances à cause des problèmes rencontrés par les installations éoliennes offshores. Bien que les expériences à ce sujet aient été concluantes, aucun retour sur leurs fonctionnements en milieu marin n’a été constaté. L’aval des populations concernées par le passage des lignes électriques et l’installation de ferme éolienne est également difficile à obtenir. De plus, convaincre la population d’accepter les nouvelles tarifications qui résultent de ce dessein ne sera pas une tâche facile.

En juin 2012, la cour des comptes a publié un audit sur la possible évolution de la Contribution au Service public de l’Électricité. Cet audit a démontré que les coûts en plus sur les énergies renouvelables est à hauteur de 2.4 milliards d’euros pour cette année et atteindra les 8.4 milliards d’euros en 2020. Les analystes sont réticents au-devant d’une telle croissance, d’autant plus que les nouvelles méthodes d’enrichissements de l’uranium permettent au gouvernement de faire des économies d’énergies. Rares sont les personnes qui soutiennent cette initiative. Il faut savoir que l’implantation des fermes éoliennes engendrera deux fois plus d’emploi, mais pas en France. Sachez que ces emplois seront localisés en Chine, au Danemark et en Allemagne.


Transition énergétique : Faut-il suivre l’exemple européen ?

Avant d’entamer les implantations des fermes éoliennes, il est plus judicieux d’analyser les changements sur la politique énergétique européenne, spécialement pour celui de l’Allemagne. Une réunion de tous les États membres est nécessaire dans le but d’évaluer les risques potentiels au sujet de l’implantation des fermes éoliennes ainsi que la mise en commun des sommes prédestinés au projet.

L’acheminement de l’énergie produite dans les EPR vers les centres de consommation urbains est le problème majeur soulevé par l’implantation des fermes éoliennes. Les investissements concernant les lignes de transports avec interconnexions ne cesseront donc pas d’être revus à la hausse.

Les gouvernements européens intéressés par ce projet auront à informer leurs consommateurs sur la prochaine hausse des tarifs de l’énergie. Pour ne pas brusquer ce changement, une politique d’aide aux économies d’énergies devra être mise en place, notamment dans le domaine de l’habitat. Cette politique d’aide sera l’unique moyen de minorer l’impact de cette hausse de tarifs sur les foyers.


Vous souhaitez calculer vos économies d'énergie grâce à la construction écologique ? Je calcule mes économies


Source: vos économies d'énergie.fr