Un label écologique pour les placements financiers?

L'association écologique Les Amis de la Terre veut inciter le gouvernement à apposer à chaque banque et à chaque placement financier une étiquette informant l'impact sur l'environnement des transactions effectuées.


Associée écologie et système bancaire n'est pas anodin de la part de Les Amis de la Terre. A l'origine, c'est la Caisse d'Epargne qui fut novatrice dans ce domaine avec la création de cet étiquetage sur ses produits financiers en 2007. Cependant, la mise en application de ce dispositif cessa en 2010 et constitue selon l'association un manquement aux engagements tenus par le de Grenelle de l'Environnement. L'arrêt du label par la Caisse d'Epargne a également mis fin à la collaboration entre certains assureurs, l'Agence de l'Environnement et de la maîtrise de l'énergie ainsi que des ONG comme WWF et Les Amis de la Terre.


En quoi consistait le label écologique

La Caisse d'Epargne appliquait donc à l'ensemble de ses produits une étiquette comportant plusieurs caractéristiques : le risque financier du produit, le degré de responsabilité sociale et environnemental ainsi que l'impact sur le climat de ces activités financières. L'étiquette permettait donc d'évaluer entre autres les gaz à effet de serre émis pour chaque produit ou service selon les investissements effectués et la façon dont ils contribuaient au développement durable. Cette banque se distinguait donc de ses concurrents de par sa transparence envers ses clients. Les Amis de la Terre reproche donc ce manque de transparence dans le système bancaire actuel.


L'ONG aimerait appliquer le label à toutes les banques

L'association écologique clame la qualité de son système d'évaluation des produits selon leur impact sur le climat et l'environnement. BPCE (Le groupe Banque Populaire et Caisse d'Epargne) affirme que malgré la transparence, le système était complexe à assimiler à la fois pour les clients mais aussi pour les salariés. Parallèlement à l'étiquette éco, les Amis de la Terre évaluent la qualité environnementale des banques en scrutant leur consommation énergétique, leurs économies d'énergie ainsi que les gaz à effet de serre émis par les secteurs où elles ont placé leurs investissement.

C'est pourquoi en 2010, l'ONG achevait un "bilan carbone" des établissements bancaires à l'aide de l'ensemble des données recueillies. Ainsi, elle insiste sur le fait que le Gouvernement a les moyens de rendre obligatoire cette transparence pour les banques d'autant plus que les différentes crises ont accentué le flou concernant les systèmes financiers.

Cependant l'association ne s'arrête pas la. Elle aimerait que ce dispositif soit appliqué à d'autres systèmes que la Banque afin d'informer au mieux le consommateur sur sa contribution au développement durable. Ce qui pourrait permettre de faire des efforts en matière d'environnement dans de nombreux domaines de l'économie.


Vous souhaitez contribuez au développement durable tout en effectuant des économies?

Utilisez notre simulateur pour calculer les économies d'énergie de votre logement doté d'installations écologiques. C'est gratuit et sans engagement

Je calcule mes économies


Source: vos économies d'énergie.fr