Un tour du monde en voiture électrique

Un tour du monde en voiture électrique, en voilà une ingénieuse idée ! Deux ingénieurs français se sont lancés dans l’aventure samedi 11 Février pour promouvoir ce mode transport propre et faire des économies d’énergie fossile.

L’Odyssée électrique par deux ingénieurs français

Au départ de Strasbourg, deux ingénieurs parisiens ont pris la route pour faire le tour du monde en voiture électrique. Le départ s’est déroulé samedi 11 Février 2012. Xavier Degon, 27 ans, ingénieur chez EDF et Antonin Guy, 28 ans, vont parcourir le monde à bord d’une Citroën C-zéro de série. Ils ont intitulé leur voyage « Electric Odyssey » (L’Odyssée électrique »). Ils devraient revenir à Strasbourg fin septembre, après huit mois d’aventures.

Le parcours de la voiture électrique à travers 17 pays

Les deux ingénieurs ont prévu de traverser 17 pays et de parcourir 25 000 kilomètres. Tout d’abord, ils vont rejoindre le port de Rotterdam au Pays-Bas. De là, ils embarqueront sur un cargo qui les mènera aux Etats-Unis, à New-York. Ils rejoindront ensuite San Francisco, à l’ouest des Etats-Unis. Ils iront ensuite au Japon, en Thaïlande, en Chine puis au Kazakhstan. Finalement, ils reviendront en France après avoir traversé la Russie et l’Europe de l’Est. Il est prévu qu’ils roulent 4 à 5 heures par jour à environ 90 km/h pour faire des économies d’énergie.

La voiture devra être rechargée tous les 100 kilomètres au bon vouloir des habitants. Ainsi, ils devront recharger les batteries environ 300 fois. D’après leurs calculs, le coût du projet en électricité devrait être compris entre 250 euros et 500 euros, soit 1,5 euro pour 100 kilomètres. Selon eux, cela reviendra sept fois moins cher que le même voyage en voiture à essence.

Une préparation de plus d’un an pour ce voyage électrique

Les deux ingénieurs ont bien préparé leur voyage. En tout, il a fallu 15 mois de préparation. Ils avaient entre autres fait un essai de parcours en voiture électrique, en faisant des haltes chez les habitants pour recharger leur voiture. Les habitants les avaient bien accueillis.

Promouvoir les énergies vertes et faire des économies d’énergie fossile

La protection de l’environnement et le développement durable en général sont des valeurs auxquelles veulent croire ces deux ingénieurs.

Ainsi, pour eux, les objectifs du projet sont clairs: ils veulent montrer que la voiture électrique est un véhicule fiable. Ainsi, ils précisent que s’ils arrivent à faire le tour du monde avec une voiture électrique, alors les gens comprendront qu’ils peuvent l’utiliser pour les trajets de tous les jours.

La voiture électrique permet de diminuer les émissions de CO2 de 90 g/km par rapport à une voiture à essence.

Le marché de la voiture électrique peine encore en France

En France, la voiture électrique a dû mal à faire sa place, à côté des véhicules à essence. Le principal frein est l’autonomie de la voiture. Pourtant, les français utilisent leur voiture sur de petits trajets. La ville de Paris, quant à elle, a lancé son projet de location de véhicule électrique Autolib’.

Source : Vos économies d’énergie .fr