Une grande éruption solaire perturbe les satellites terrestres

La plus grande éruption solaire depuis 2005

La plus grande éruption solaire depuis 2005 a été enregistrée dimanche par l'Administration nationale des océans et de l'atmosphère (Noaa). Cette éruption solaire a projeté de la matière à plus de 6,4 millions de kilomètres/heure. La matière projetée se dirige vers la Terre et est en train de créer une tempête géomagnétique.

De son côté, la National Aeronautics and Space Administration (NASA) avait enregistré une autre éruption jeudi dernier et elle avait prévu des conséquences pour samedi dernier.

Tempête géomagnétique de catégorie 3

Selon Doug Biesecker un physicien de la Noaa, l’éruption en elle-même n’avait rien d’anormal ou de démesuré. Par contre, c’est la vitesse de la matière projetée qui était exceptionnelle : 6,4 millions de kilomètres/heure. Cela en fait une tempête géomagnétique de catégorie 3.

Les tempêtes géomagnétiques sont classées habituellement des catégories 1 à 5 par la Noaa. La tempête actuelle de catégorie 3 n’est donc pas sources d’inquiétudes pour les scientifiques. Il n’y aura aucune conséquence grave.

A quoi est due cette éruption solaire ?

L’atmosphère qui entoure le soleil est composé de champs magnétiques. Lorsque ces champs magnétiques sont trop proches, des nuages de plasma se créent et sont éjectés à plusieurs millions de kilomètres/heure, entre 100 et 2500 kilomètres/seconde. Ces nuages de particules parcourent ainsi la distance du Soleil à la Terre en quelques jours. Ces nuages sont appelés « masse coronale » et ils ont un très fort champ magnétique. La vitesse des particules s’évalue à l’aide d’un coronographe.

Les conséquences de l’éruption solaire : des perturbations satellites

Ce champ magnétique devrait perturber certains satellites à cause des particules de protons projetées en direction de la Terre. En effet, les ondes magnétiques de ces particules vont chambouler les systèmes informatiques des satellites ainsi que les communications radios du Pôle Sud et du Pôle Nord.

En conséquence, des entités fonctionnant grâce aux satellites devraient être perturbées : notamment la navigation aérienne et les plateformes pétrolières des pôles.

Cette perturbation est prévue dès aujourd’hui et son pic devrait être atteint aux alentours de 14heures. Elle devrait prendre fin demain, mercredi 25 Janvier.

Éruption solaire et aurores boréales

Cette éruption solaire devrait donner lieu à des aurores boréales sur les continents nord-européens et asiatiques. Ceci est du au fait que les particules de protons sont emprisonnées dans le champ magnétique de la Terre.

Source : Vos économies d’énergie .fr