Comment réduire la pollution de l'air intérieur

Une nouvelle technologie vient de voir le jour après plus de 2 ans de recherches. Il s'agit de la technologie Activ’Air de Placo. Elle permet notamment d’éliminer jusqu’à 80 % des polluants de l’air intérieur des bâtiments. Cette nouvelle solution se veut intéressante dans la mesure où la qualité de l’air intérieure est 15fois plus polluée que celle à l’extérieur.

Remédier à la pollution de l’air intérieur

Chaque jour, l’homme respire entre 8.000 à 12.000 litres d’air et passe le plus clair de son temps dans des espaces clos. Il n’est plus utile de rappeler que l’air intérieur permet aux occupants d’un bâtiment d’avoir une bonne santé et de profiter d’un certain bien-être. Par ailleurs, les enfants doivent pouvoir profiter d’un air ambiant pur. En effet, vu qu’ils sont plus sensibles à la qualité de l’air comparé à l’adulte, il parait clair qu’en disposant d’un air pur, l’on réduit de manière conséquente les risques qu’ils fassent des crises d’allergies ou d’asthme. Or, le constat actuel concernant la qualité de l’air ambiant dans les maisons n’est guère satisfaisant. Les polluants sont émis par diverses sources (matériaux de construction, systèmes de chauffage, meubles, produits de finition ou d’entretien, etc.) et se concentrent plus fortement à l’intérieur plutôt qu’à l’extérieur.

D’après l’Observatoire de la Qualité de l’Air intérieur, le taux de COV à l’intérieur des habitations (Composés organiques Volatils) est de 15 fois supérieures à l’air extérieur. Par ailleurs, l’Organisation mondiale de la santé a déclaré que le formaldéhyde, COV, est cancérigène alors que 85 % des bâtiments en présentent une concentration supérieure à 10 µg/m3 d’air, un seuil fixé par décret pour l’air intérieur et à respecter avant en 2023. Les Français sont de plus en plus à s’inquiéter de ce problème. En effet, 80 % d’entre eux se disent concernés par la qualité de l’air intérieur et 93 % estiment que l'air intérieur pur doit compter parmi les premières inquiétudes lors de la construction d’une maison.

Recourir à un système d'élimination des polluants de l'air

Les nouveaux produits de la gamme Placo se veulent durables et efficaces. Elles utilisent notamment un composant qui ne présente aucun risque sur la santé et l’environnement et qui se mélange à un gypse des plaques qui capte les principaux COV et les transforme en un résidu inerte qui ne peut être remis dans l’air ambiant de la maison.

Il convient de noter que les produits Activ’Air ont au préalable été testés par le CSTB ou EUROFINS concernant leur non-émission de COV. Ils affichent toute l’étiquette A+, signe d’une bonne efficacité. Le Centre de Recherche Placoplatre a également effectué des tests en parallèle qui ont révélé que les produits Placo arrivaient à éliminer les COV de manière immédiate, et ce, jusqu’à plus de 80 % de l’élimination des COV. D’ailleurs, les simulations réalisées tendent à démontrer que le procédé est durable et devrait rester actif sur une durée minimum de 50 ans. Ces performances ont été validées avec des papiers peints et des finitions de peintures.

Les solutions Placo Activ’Air pour purifier l'air intérieur

Les solutions Placo Activ’Air se reconnaissent rapidement avec leur teinte blanchâtre. Ils sont adaptés à toutes les applications et permettent de réaliser divers types de travaux : pour des cloisons et doublages sur ossature, des systèmes de doublage avec isolant en polystyrène, des Plafonds sur ossature avec des performances adaptées ou encore des solutions de finitions plâtre pour les murs en brique ou en béton cellulaire.

Source : vos économies d'énergie.fr