Deux innovations visant à réduire la consommation d'énergie récompensées

La deuxième édition du concours national de création d’entreprise d'éco-construction s’est achevé le 5 novembre dernier. Les deux lauréats de l’année du concours organisé par la technopole Domolandes, spécialisée dans les économies d'énergie, viennent d’être dévoilés lors de la soirée de clôture qui s’est déroulée au salon Batimat à Paris.

Les économies d’énergie récompensées

Henri Emmanuelli, le président de la technopole et organisateur du concours, et Bertrand Delcambre, président du centre scientifique et technique du bâtiment, ont remis le trophée à deux entreprises innovantes, Smart Impulse et BoostHeat. Ces deux sociétés travaillent ardemment pour réduire la consommation d’énergie. Smart Impulse est une entreprise crée en mars 2011 et basée à Paris. Gérée par trois ingénieurs centraliens, la société a développé une technologie brevetée d’analyse du signal électrique, le Smart Analyser, qui permet d’identifier la consommation électrique de chaque type d’appareil dans un bâtiment à partir d’un seul point de mesure. Jean Borghetti, responsable marketing de Domolandes, a fait remarquer que cette nouvelle découverte s’annonce comme une alternative de choix au sous-comptage, notamment dans le cadre de suivi des consommations par usage.

Pour sa part, BoostHeat est une entreprise basée à Alès dans le Gard qui se penche actuellement sur la conception de nouveaux générateurs de chaleur alimentés au gaz qui permet de réduire la consommation d’énergie de manière conséquente par rapport à celle des chaudières à condensation. Plus concrètement, on peut dire que BoostHeat travaille sur comment fusionner deux technologies de chauffage à savoir la chaudière et la pompe à chaleur au travers d’un système de compression thermique breveté. Pour leurs trouvailles honorables, les deux entreprises se sont vues attribuer chacun une somme de 15 000 euros. Outre la somme qui leur servira à améliorer leurs systèmes, les deux entreprises ont réussi à remplir leurs carnets d’adresses pendant le salon Batimat. En effet, avec tous les professionnels du bâtiment et de l’éco-construction présente lors du salon, ils ont fait de belles rencontres.

Le concours Domolandes 2013 a également permis à la technopole installée sur la zone Atlantisud à Saint-Geours-de-Maremne de faire la promotion de sons savoir-faire et de partager son expertise dans le secteur de la construction durable. Par ailleurs, l’occasion était idéale pour accueillir les nouvelles start-ups dans la pépinière ou l’hôtel d’entreprises de Domolandes, un bon moyen de faire de la publicité au sud des Landes et à ses activités de plus en plus florissantes.

Domolandes : vitrine de l'éco-construction

Pour rappel, Domolandes est un Technopôle spécialisé sur les thématiques de l’éco-construction implanté sur la côte landaise dans le sud-ouest de la France. Il assiste les entreprises du secteur du bâtiment et de la construction durable et développe avec eux des projets sur le long terme, permettant de réduire la consommation d’énergie. Pour favoriser l’émergence d’une technopole éco-construction, Domolandes a investi plus de 7 millions d'euros dans le département des Landes. Ce concours, il l’a lancée dans l’objectif de trouver des entreprises prometteuses. Tout comme pour l’année dernière, l’édition 2013 a connu un réel succès et cela devrait s’amplifier pour 2014. En effet, il vient de contacter de nouveaux partenaires, ce qui fait que les entreprises s’intéressant au concours peuvent déjà contacter Domolandes.


Source : Vos économies d'énergie.fr