Le congrès mondial de la végétalisation des bâtiments se tient en ce moment à Nantes !

Après l’Australie, le Mexique et le Canada, c’est au tour de la France d’accueillir le congrès mondial de la végétalisation du bâtiment (World Green Infrastructure Congress). Le congrès se tiendra notamment du 9 au 13 septembre à Nantes, qui vient d’être élue capitale verte européenne 2013.

Une rencontre qui promet d’être intéressante l'avenir de la toiture végétalisée

La végétalisation du bâtiment en façades et toitures est un enjeu de taille pour la ville du futur. La France soutient d’ailleurs ce projet et se voit ravie d’accueillir à son tour le congrès mondial de la végétalisation du bâtiment. L’association française des toits et façades végétales (ADIVET), avec le soutien du réseau international WGIN (World Green Infrastructure Network), a ainsi choisi Nantes, la capitale verte européenne 2013 et la région des Pays de la Loire, fleuron de la toiture végétalisée, pour accueillir le congrès.

Des dizaines de conférenciers, professionnels et scientifiques confondus, ainsi que des personnalités célèbres dans le secteur du bâtiment, du paysage et de l’architecture à l’instar de Patrick Blanc, de Michel Péna et d’Emilio Ambaz seront les invités attendus pour cette nouvelle édition. Plus de 600 participants mêlant des acteurs de la filière, des élus et des décideurs sont également attendus durant les 5 jours. Pour rappel, le congrès proposera des formations, des visites de sites, des conférences ainsi qu’un salon professionnel qui va accueillir les diverses entreprises, les urbanistes, les acteurs de la recherche et de l’exploitation ainsi que les architectes venus des quatre coins du monde. Les principaux sujets de débat pour cette nouvelle édition concerneront surtout les enjeux environnementaux et politiques de la végétalisation des bâtiments, mais également les dernières avancées techniques et scientifiques enregistrées par les principaux acteurs de la filière sur la toiture végétalisée.

Les résultats d'un councours primant les économies d'énergie

Le Congrès mondial de la végétalisation des bâtiments sera l’occasion de dévoiler les résultats des programmes français et étrangers portant sur les effets de la végétalisation des bâtiments sur l’écosystème (la biodiversité, le climat en ville, l’isolation thermique et les eaux pluviales). Les experts pourront également en profiter pour analyser les principales tendances recensées en matière d’innovations technologiques pour les économies d'énergie. Ils pourront ensuite les partager avec leurs confrères et débattre avec ces derniers de la meilleure gouvernance à adopter pour que la nature ait la place qu’il mérite dans la ville.

Outre les tables rondes et conférences organisées durant le congrès, des journées de formation, des salons expositions et des visites de sites sont prévues. Le 9 septembre, les experts de la toiture végétalisée et des façades végétales vont proposer une formation sur le sujet, suivi d’une présentation officielle des résultats du programme de recherche VegDUD. Les 10, une quarantaine d’exposants rencontreront les participants lors d’un salon/exposition portant sur le thème de la végétalisation des toits. Le 11, les élus et les décideurs pourront suivre un programme spécial tandis que les 12 et 13, des visites de sites affichant une toiture végétalisée seront organisées en île de France et dans la région de la Loire.

Enfin, il convient de noter que les noms des gagnants du concours étudiant « Quel habitat végétalisé en 2100 ? », organisé par Agro Campus Ouest, Plante & Cité et l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes, seront dévoilés durant le congrès mondial de la végétalisation du bâtiment.


Source : Vos économies d'énergie.Fr