Le pari gagné de l’éco-construction

De nouveaux artisans se lancent dans l’éco-construction. Ils y trouvent de nombreux avantages, à la fois écologiques et thermiques. Ils assurent une installation respectueuse de l’environnement.

Le phénomène des éco-constructions

Il y a encore seulement quelques années, le concept de l’éco-construction en matériaux naturels n’était encore qu’une utopie que bon nombre de personnes pensaient irréalisable. Si aujourd’hui, bien que certaines réticences persistent, la tendance s’est inversée.

L’éco-construction utilise des matériaux naturel

Les entrepreneurs spécialisés dans l’éco-construction utilisent que des matériaux naturels, comme le bois, la terre cuite, la ouate de cellulose, le chanvre ou encore des peintures sans solvants. Les matériaux d’isolation tels que la laine de verre ou encore le parpaing ne font pas parti très utilisés. Selon, l’impact environnemental des matériaux non naturel peut devenir problématique. Et même arriver à des situations ou l’intérieur des habitations pourrait être plus pollué qu’à l’extérieur.

L’intérieur est autant concerné que l’extérieur dans une éco-construction

L’éco-construction d’une habitation ne s’arrête pas qu’à l’extérieur. Elle comprend aussi les installations internes utilisées au quotidien, comme des toilettes sèches, ou un chauffage écologique par exemple. En ce qui concerne la ventilation vmc, il semble qu’une ventilation vmc simple flux hydroréglable semble appropriée.

Combien coûte une éco-construction

Le coût de ces constructions est d’environ 1 200 euros HT au mètre carré. Le grand avantage réside dans le confort, une atmosphère saine et une isolation au-dessus des normes.

Source : vos économies d'énergie.fr