Les maisons écologiques sans chauffage

Vivre dans une maison sans chauffage peut sembler être une idée curieuse. Pourtant des logements écologiques de ce type existe depuis plus de 20 ans. Et compte tenu de l’engouement grandissant pour les économies d’énergie, il est fort possible que les maisons sans chauffages deviennent une norme pour les nouvelles constructions.

Des performances dues à la bonne isolation des maisons écologiques

Les performances énergétiques proviennent en grande partie de la qualité d’isolation des maisons écologiques. Le soleil est donc un élément crucial dans le bon fonctionnement du projet. Même dans des régions où le taux d’ensoleillement n’est pas très élevé, comme dans le Nord par exemple, il est possible de profiter des rayons du soleil, notamment en installant une surface vitrée plus importante sur la partie exposée, au Sud (entre 40 et 60 %). Les murs intérieurs en briques de terre crue stockent ensuite la chaleur et la restituent pendant la nuit. L’utilisation de matériaux à forte inertie est conseillée pour l’ensemble de la construction. Et pour éviter les surchauffes en pleine période estivale, il vaut mieux opter pour des stores ou des pergolas qui pourront apporter un bon ombrage. Enfin, il convient de noter que ces maisons entièrement closes et coupées de l’extérieur ne sont vivables s’ils ne disposent pas d’une VMC double flux.

70% des apports nécessaires en chaleur peuvent être produit par une bonne isolation

Avec l’installation d’une isolation de pointe, les maisons sont entièrement coupées de l’extérieur. Les fenêtres arborent un triple vitrage, les murs sont épaissis avec de la ouate de cellulose et les ponts thermiques ont été évités au mieux. Cette méthode permet de profiter au mieux des énergies de la maison. En effet, il est possible de retrouver plus de 70% des apports nécessaires en chaleur entre la présence humaine, les électroménagers et le soleil.

Les maisons écologiques sans chauffage ne refroidissent pas leurs habitants

Pour les habitant vivant dans une maison écologique il n’y a pas lieu d’allumer le chauffage. Ce qui constitue un confort puisque la température reste de 20°C à l’intérieur, quel que soit le temps extérieur. Si pour beaucoup, cela semble être une utopie, il reste que de nombreux propriétaires de maisons écologiques ont la chance de profiter de tel confort. En effet grâce à des procédés de construction élaborés, ce type d’habitation ne consomme que 15 kWh par m2 et par an alors que les maisons existantes en consomment plus de 110 kWh. L’air y est continuellement pur et le froid n’a pas sa place à l’intérieur. Désormais ces conditions fortes plaisantes sont à la portée de tous. Quelques contraintes persistent tout de même, du côté du prix notamment, car la construction d’une maison écologique est 10% plus cher qu’une maison normale.

Les bonnes perspectives des maisons écologique sans chauffage

La réalisation de ce type de construction permet actuellement de profiter d’aides non négligeables, notamment la prime éco énergie ou le crédit d'impôt. En 2008, le Parlement européen a adopté une résolution qui avait imposé la norme « Maison passive » à l’ensemble des bâtiments neufs en 2011. Au cours de la même année, le Grenelle de l'environnement avait avancé que toute nouvelle construction devrait respecter la norme BBC à partir de 2012. Si ces directives ne sont pas jusqu’à présent imposées par des lois en France, il reste que les contrées qui l’ont déjà appliqué devraient servir d’exemple.

Source : vos économies d'énergie.fr