Les toitures végétalisées prennent de l'ampleur

En France, on dénombre environ 25 millions de mètres carrés de toitures, dont plus d'un million de mètres carrés de toitures végétalisées soit environ 5%. Chiffe qui devrait aller en grandissant car les demandes de particuliers comme de professionnels sont de plus en plus fortes. Selon l'Adivet (Association des toitures végétales), l'année 2011 a été extrêmement dynamique puisqu'elle a permis de dépasser le million de toitures végétales.

Même en période de crise, ce marché semble résister et représente le chiffre d'affaires non négligeable de 35 millions d'euros. L'Adivet a fait part de ses perpectives pour le futur et vise d'ici 2015 1,5 millions de toitures végétalisées au-dessus des maisons françaises.


Qu'est-ce qu'une toiture végétalisée?

La toiture végétalisée est composée de substrat vegétal comme par exemple de la terre, et de gazon, de mousse et de sédums et permet une meilleure isolation de la toiture ainsi qu'une meilleure étanchéité. Elle est particulièrement à la mode actuellement car dans cette période où les factures énergétiques flambent, il est bon de faire des économies d'énergie en réduisant sa consommation de chauffage.

Origine de la toiture végétalisée

La toiture végétalisée existe depuis plus de 25 000 ans. Elle est toujours présente dans nos sociétés car elle est 100% écologique et s'accorde parfaitement aux nouveaux concepts d'"éco-construction". On en trouve un peu partout mais principalement dans les pays nordiques, toujours très au fait des nouvelles tendances écologiques, en Allemagne, aux Etat-Unis (notamment Chicago) et au Canada. En France, ce marché se développe progressivement depuis une dizaine d'années.


Répartition du marché en France

La France s'équipe également progressivement; ce sont principalement les clients publics qui sont très demandeurs (ils représentent 70% du marché) comme par exemple les lycées/collèges, les administrations.., puis on trouve la clientèle privée (20% du marché), comme les centres commerciaux ou industriels et enfin, il y a quelques particuliers qui souhaitent équiper leur maison de toiture végétalisée souvent dans une démarche d'économies d'énergie et pouvant s'accompagner de la mise en place d'un récupérateur eau de pluie ou de chauffe-eau solaire.

De nouvelles perspectives

Alors que les toitures végétalisées sont en plein essor, des entreprises commencent à considérer la possibilité de faire des murs végétaux permettant également une meilleure isolation des murs. C'est un marché qui dispose de perspectives intéressantes étant donné qu'on assiste désormais à une demande supérieure à l'offre. Ce qui est sur, et l'Adivet en est convaincu, c'est que les toitures végétalisées tout comme les murs végétaux devraient bientôt se démocratiser et ne plus être des exceptions écologiques.


Les acteurs du secteur

Le marché s'étend car la demande croît, il faut donc développer l'offre. Aujourd'hui, il existe deux sortes d'entreprises qui peuvent installer des toitures végétalisées: celles qui sont spécialisées dans le végétal, et celles qui travaillent sur l'étanchéité. L'Adivet souhaite que l'offre reste de qualité et regrette l'apparition d'opportunistes qui ne respectent pas nécessairement les règles d'installation optimum d'une toiture végétalisée comme par exemple la nécessité de bien l'entretenir par la suite ou encore un certain niveau d'épaisseur des végétaux. Dans tous les cas, il est préférable de faire appel à un artisan qualifié.


Vous souhaitez installer chez vous une toiture végétalisée? Faites une simulation Toiture Végétalisée!

Je calcule mes économies

Source: vos économies d'énergie.fr