Petit point sur la récupération de l'eau de pluie

A l’heure où toutes les nouvelles constructions en Belgique sont équipé de citernes de pluie, la France est à la traine et ne s’intéresse pas encore à ce genre de système. Pourtant, la récupération de l'eau de pluie apparait comme une alternative intéressante si l’on se réfère au fait que d’ici 2025 avec la hausse de la population, la quantité moyenne d’eau dont disposera chaque habitant sera réduit de plus d’un tiers.

Pourquoi faire de la récupération de l'eau de pluie ?

La réduction d’eau disponible par habitant va forcément entrainer une hausse du prix de l’eau. Ce qui implique que le système de récupération d’eau de pluie n’est plus simplement un acte fait pour préserver l’écologie puisqu’elle se pose comme le meilleur moyen de faire des économies d’eau. En effet, peu de gens savent que l’eau est une denrée rare et précieuse et qu’il faut le préserver et l’économiser au mieux.

Dans certaines régions, les récupérations d’eau représentent une opportunité certaine. Et même si l’installation d’un système de récupération d’eau de pluie coute assez cher, il reste que les avantages que l’on peut en retirer sont nombreux.

Par ailleurs, il est possible de recycler l’eau de pluie pour un usage extérieur. À cet effet, il est utilisé pour l’arrosage du jardin ou pour le remplissage de la piscine. Pour un usage intérieur, il sert à l’alimentation des toilettes, au lavage des sols et à l’alimentation du lave-linge. Enfin, la récupération de l’eau de pluie s’avère intéressante lors des périodes de sécheresse.

La possibilité de stocker l'eau et de réaliser des économies d'énergie

Les citernes sont les plus indiquées pour récupérer l'eau de pluie. Le choix de la contenance dépend de l’usage que l’on souhaite en faire, mais également de l’espace qui va accueillir ladite citerne. La manière la plus rapide et le simple d’installer le système de récupération d’eau de pluie est de relier une cuve à la gouttière. À noter que cette cuve peut aller de 3 à 10 mètres cubes et peut être enterrée ou installée hors sol ou pour qu’il soit plus discret. Par ailleurs, il peut être rattaché à un filtre au niveau de la gouttière afin d’éliminer les grosses impuretés à la base. En effet, il est plus qu’impératif que l’eau de pluie soit purifiée et filtrée. Il suffit ensuite d’installer un système de pompe et de robinet pour une utilisation simplifiée.

Si certaines personnes préfèrent opter pour deux citernes différentes dont l’une est utilisée pour le stockage de l’eau et l’autre pour la décantation, il reste qu’un seul suffit amplement. En dernier lieu, l’installation de la citerne peut être réalisée facilement, toutefois, il convient de faire appel aux services d’un professionnel afin d’éviter les petits défauts d’installations.

Une cuve en plastique de 1 mètre cube hors sol coute dans les environs de 350 euros. Une cuve en plastique enterrée de 3 à 10 mètres cubes coute quant à elle dans les 5000 euros, pose comprise. Opter pour une cuve en béton revient à être plus cher, car elle coute entre 5000 à 10000 euros pour une capacité de 10 mètres cube. Et les personnes souhaitant s’équiper de filtre et de robinet devront s’acquitter d’une centaine d’euros supplémentaires. Ces installations permettent de réaliser des économies d'énergie et d'eau.


Source : Vos économies d'énergie.fr