RT 2012 : le traitement de l'étanchéité à l'air devient obligatoire

La RT 2012 vise à optimiser l’efficacité énergétique des bâtiments pour que ceux-ci soient à l’origine d’économies d’énergie. Parmi les nomes qu’elle imposera à partir de 2013, la perméabilité à l’air est un des enjeux primordiaux.

La RT 2012 entrera en vigueur à partir de janvier 2013

La Règlementation Thermique 2012 (RT 2012) va imposer de nouvelles normes pour toutes les constructions de logements dont le permis de construire aura été déposé à partir du 1er janvier 2013. Ainsi, tous les nouveaux logements devront répondre aux normes des bâtiments basse consommation (BBC). Parmi ces normes, le traitement de l'étanchéité à l'air deviendra obligatoire pour l'ensemble des bâtiments d'habitation.

Isolation : qu’est-ce que la perméabilité à l’air ?

La perméabilité à l’air est un défaut d’étanchéité de l’enveloppe du bâtiment, qui n’est pas causé par un problème de ventilation VMC. Pour déterminer la perméabilité à l’air, on mesure la valeur du débit de fuite traversant l'enveloppe sous un écart de pression donné. Plus simplement, la perméabilité à l’air est une fuite d’air qui entraîne des pertes de chaleur dans le logement.

RT 2012 : quelles sont les exigences d’isolation et d’étanchéité à l’air ?

Pour obtenir le label BBC Effinergie, la perméabilité à l’air doit être inférieure à 0,6 m3/h.m2 en maison individuelle sous un écart de pression de 4 Pascals.

Pour connaître la valeur d’étanchéité, il existe des professionnels qualifiés : des mesureurs de perméabilité. Le gouvernement travaille sur la formation des mesureurs qui seront à l’avenir de plus en plus demandés avec l’instauration de la RT 2012. Le but est à la fois d’augmenter les personnes qualifiées, tout en garantissant la compétence des mesures. C’est l’organisme Qualibat qui est chargé de ce projet.

Une isolation efficace supprime la perméabilité à l’air et évite de nombreux inconvénients

L’isolation thermique est un chantier qui permet d’optimiser l’étanchéité d’un bâtiment. Les isolations les plus efficaces et prioritaires sont l’isolation des murs, l’isolation de la toiture et l'isolation du plancher. L’isolation doit être réalisée correctement pour éviter les ponts thermiques entre les menuiseries, la maçonnerie, les planchers et les jonctions des parois en général.

Ainsi, supprimer la perméabilité à l’air permet de faire des économies d’énergie de l’ordre de 8kWhep/m2.an pour une maison, soit plus de 20 % d’économies d’énergie. L’isolation permet à la fois de réduire sa facture énergétique et d’augmenter le confort de la maison en supprimant les courants d’air. Dans les cas extrêmes, la perméabilité à l’air d’un logement peut entraîner des problèmes de condensation, voire de moisissures.

L’isolation acoustique est également en jeu. Les bruits extérieurs passent

La perméabilité à l’air peut également affecter le rendement de votre ventilation VMC avec récupération de chaleur de 30 à 80 %.

Source : Vos économies d’énergie .fr

Vous hésitez à isoler votre logement ? Faîtes une estimation des économies d’énergie réalisables grâce à notre simulation DPE.