Vivre dans une maison saine : les « éco matériaux »

Vous souhaitez construire ou rénover votre habitat de façon écologique ? Et plus encore… vous aspirez à vivre dans une maison saine ? Difficile de s’en sortir parmi les différents matériaux. Plus difficile encore ; comprendre la nuance entre « matériau écologique » et « matériau sain ». Alors quels matériaux choisir pour vivre dans une maison saine ? Explications dans cet article.


Un matériau écologique n’est pas forcement un matériau sain

La construction d’une maison saine implique d’aller au-delà d’une simple démarche écologique. Car si en construisant une maison saine on cherche à diminuer l’impact environnemental de la construction, on cherche également à réduire son impact sanitaire. C’est-à-dire à privilégier la santé de ses occupants, la qualité de l’air intérieur et limiter les risques d’allergies.

Le choix des matériaux se portera sur leur performance énergétique mais également sur leur émission en COV (Composés Organiques Volatiles). On privilégiera ainsi des matériaux sans ajouts chimiques, recyclables ou compostables. Des matériaux qui ne génèrent pas d’impacts négatifs sur la santé, de leur fabrication à leur élimination.


Qu’est-ce qu’un éco matériau ou matériau sain ?

Un « éco matériau » est tout d’abord un matériau respectueux de l’environnement. C’est un matériau durable dont la conception et la destruction demande peu d’énergie grise. Attention, un matériau écologique n’est pas forcément un matériau sain. Tout dépend s’il est traité ou non.

Exemples : le bois issu de forêts gérées de manière durable est un très bon isolant naturel. Il est écologique. Pourtant dans la plupart des cas, il est traité avec des produits loin d’être naturels ou écologiques ! La fibre de bois est elle aussi un excellent isolant naturel et écologique. Elle ne rentre pas pour autant dans la catégorie des matériaux sains car en plus des fibres de bois qui la compose, elle contient un liant qui sert à agglomérer les fibres, une fibre polyester et un traitement qui la rend ignifuge.

La solution pour une maison saine ? Préférer les bois non traités, choisir des matériaux 100 % naturels, sans adjuvants ou tout autre liant chimique. Pour une isolation écologique , préférez par exemple, la paille de lavande, la laine de mouton, le chanvre, ou le liège. Des matériaux entièrement naturels.

Renouvelable, le liège demande très peu d’énergie grise et a un impact minimal pour la santé des occupants de la maison.


Une étiquette pour repérer plus facilement les matériaux sains

Le terme d’ « éco matériau » est nouveau et il n’existe pas encore de définition officielle. Il n’existe pas non plus de label spécifique. Cependant, pour vous guider dans vos recherches, un étiquetage obligatoire a été mis en place.

Tous les matériaux de construction et de décoration susceptibles de contenir des substances nocives sont étiquetés depuis le 1 er janvier 2012. Cet étiquetage a pour but d’indiquer la présence de COV (composés organiques volatiles) contenu dans les matériaux. Les composés organiques volatiles sont les substances chimiques qui s’évaporent plus ou moins rapidement d’un produit comme le toluène, le benzène, ou le formaldéhyde. Ces évaporations sont source de pollution de l’air intérieur de la maison.

Cet étiquetage concerne des produits comme la peinture, les revêtements muraux et les sols. Il permet une meilleure visibilité des polluants volatils.

Cet étiquetage concerne uniquement les nouveaux produits. En effet, certains devront attendre jusqu’à septembre 2013 avant d’arborer eux aussi leurs nouvelles étiquettes.


Vous souhaitez contribuer au développement durable tout en effectuant des économies?

Utilisez notre simulateur pour calculer les économies d'énergie de votre logement doté d'installations écologiques. C'est gratuit et sans engagement

Je calcule mes économies