Comment être au frais tout en faisant des économies d'énergie

La saison estivale annonce des pics de grande chaleur. Afin de rafraichir le logement, l’on peut soit recourir à un climatiseur soit adopter quelques bons réflexes.

Rafraîchir naturellement le logement sans oublier les économies d'énergie

Pour empêcher la chaleur de rentrer dans l’habitation, il est conseillé de fermer les volets et les stores en journées et de ne les rouvrir que la nuit une fois que l’air est plus frais. Par ailleurs, il vaut mieux opter pour des couleurs de fenêtres claires, car ils réfléchissent mieux les rayons du soleil. En cas de forte chaleur, il est également possible de poser un drap humide devant la fenêtre, cela permet de profiter d’un peu de fraicheur sans négliger les économies d'énergie.

En été, il vaut mieux restreindre l’utilisation de lampe halogène, de four et de sèche-linge, car ils dégagent beaucoup de chaleur. Les écrans d’ordinateur ne doivent pas être mis en veille et un ventilateur d’appoint devra être installé dans la chambre pour rafraichir l’air. À noter que cette dernière devra être éteinte une fois que l’on quitte la pièce. Enfin, les brumisateurs d’eau sont aussi efficaces pour profiter d’une dose de fraicheur dans la maison tout comme les plantes vertes qui rafraîchissent l’air.

Faire des travaux d’isolation thermique

L’isolation thermique permet de profiter d’une bonne fraicheur à la maison. Pour ce faire, il est conseillé de poser des isolants, des fenêtres double vitrage et une bonne ventilation dans le logement. En été ou en hiver, ce genre d’installation promet un bon niveau de confort thermique. L’installation de stores au-dessus des baies vitrées est également une option à retenir dans la mesure où elles empêchent les rayons du soleil de toucher les fenêtres. Pour plus d’efficacité, il est également possible de poser des films anti-UV sur les baies vitrées. Ces derniers empêchent efficacement les rayons du soleil de rentrer dans la maison.

Pour la climatisation, pensez à la pompe à chaleur air air

La climatisation électrique est une solution efficace si l’on souhaite rafraichir sa maison. Toutefois, il convient de noter que la rentabilité d’un climatiseur est assez faible vu qu’il est rarement utilisé à l’année. De plus, il participe à augmenter de manière conséquente la facture d’électricité. Pour installer une climatisation, il faut disposer d’un accord de la copropriété. À noter que cette règle est soutenue par l’article L 422-2 du code de l’urbanisme qui impose le dépôt d’une déclaration de travaux au service du permis de construire pour modification de façade.

Il convient de noter que l’installation d’un climatiseur devra être prise en charge par un professionnel agréé pour éviter les mauvais branchements et les fuites de gaz.

Dans le même temps, la pompe à chaleur air air réversible qui permet à la fois de chauffer et de refroidir est une bonne alternative. Elle profite de rendement très intéressant et est plus versatile qu'une climatisation.

Comment avoir froid et faire des économies d'énergie

L’Ademe préconise une température de 26 °C pour une pièce lorsque la température extérieure excède les 30 °C. La différence de température entre l’intérieur et l’extérieur ne devra pas être trop importante au risque de créer des chocs thermiques nocifs pour la santé.

Pour profiter au mieux d’un climatiseur, il faut savoir qu’il ne doit être utilisé qu’avec des fenêtres double vitrage et des portes fermées. Pour qu’il puisse durer dans le temps, les filtres doivent être changés tous les 6 mois et les bouches d’air doivent être nettoyées régulièrement. Enfin, l’utilisation de climatiseur lors des pics de chaleur est fortement déconseillée dans la mesure où cela oblige les fournisseurs d’énergie à utiliser des centrales thermiques (charbon, fuel ou gaz). Et bien évidemment, les centrales thermiques sont connues pour émettre du gaz à effet de serre.


Source : Vos économies d'énergie.fr