Des lentilles en graphène pour faire des diagnostiques de performance énergétique

Des chercheurs ont travaillé sur la conception du premier capteur intégral de spectre infrarouge. Ce détecteur de lumière activé par la température ambiante pourrait être intégré dans la conception de lentilles de contact révolutionnaires dotées d'une vision thermique. De nombreux secteurs pourraient en profiter, comme la rénovation énergétique, la santé et les économies d'énergie.

La rénovation énergétique révolutionnée

Des ingénieurs de l’Université du Michigan ont travaillé sur un capteur capable de détecter l’intégralité du spectre infrarouge. Cette nouvelle création fonctionne sans l’aide d’un système de refroidissement tout en étant plus performant que ceux déjà commercialisés. Cette absence de système de refroidissement permet d'obtenir un appareil beaucoup plus fin et léger que ceux actuellement utilisés qui doivent être refroidis. Cette innovation pourrait être utilisée dans la conception de lentilles de contact, de Smartphones ainsi que dans divers appareils électroniques mobiles notamment pour la rénovation énergétique et la santé.

L'oeil humain peut voir les lumières dont les longueurs d'onde vont jusqu'au rouge, l'infrarouge commence au delà des limites de l'oeil humain et va jusqu'à des amplitudes de longueur d'onde d'un millimètre de long. La vision infrarouge est utilisée dans la capture de la chaleur des animaux à sang chaud et des humains. La médecine a recours à cette technique pour faciliter le contrôle de la circulation sanguine. Il est également indispensable dans les secteurs de l’environnement et de l’industrie pour découvrir la présence de produits chimiques et en permettant de faire des économies d'énergie en détectant les sources de déperditions thermiques.

Après la domotique, le graphène contribue de nouveau aux économies d'énergie

L’équipe de chercheurs conduite par Zhaohui Zhong et Ted Norris a opté pour l’utilisation du graphène pour concevoir le nouveau capteur. C'est le seul cristal en deux dimensions, ce qui lui donne des propriétés extraordinaires. Avec cette successions d'atome de carbone reliés les uns aux autres dans une structure en nid d'abeille, le graphène permet des avancées technologiques incroyables. Outre ses utilisations possibles en électroniques, informatique, stockage de l'énergie et l'améloration de l'isolation thermique, il peut capter la totalité du spectre lumineux, incluant la lumière infrarouge et la lumière ultraviolette. Sa faible épaisseur, un seul atome, l'empêche de produire un signal électrique détectable. Il ne peut capter à l'origine que 2,3% de la lumière à laquelle il est exposé mais en jouant avec la façon dont est produite la charge électrique grâce à des propriétés de la physique quantique, le problème a été contourné.


Source : Vos économies d'énergie.fr