Économie de chauffage grâce à un cerveau artificiel

Un régulateur thermique « intelligent » vient d’être lancé par la start-up Neurobat SA. Celui-ci permettrait de faire 50 % d’économies d’énergie grâce à un système fonctionnant comme le cerveau humain.

Lancement d’un régulateur thermique « intelligent »

La start-up suisse Neurobat SA vient de mettre sur le marché un régulateur thermique totalement innovant baptisé Neurobat. Il s’agit d‘un régulateur thermique fonctionnant comme un cerveau artificiel. En effet, ce régulateur thermique repose sur un réseau de neurones artificiels capables d’apprendre et de déduire le comportement à adopter.

Grâce à ce régulateur thermique, la société Neurobat SA a reçu le Prix Suisse Environnement, lors de la foire Swissbau, à Bâle, le 17 janvier 2012.

Le fonctionnement du régulateur thermique Neurobat

Le régulateur thermique commence par une phase d’apprentissage : il apprend comment réagir face à différentes situations contextuelles. Ensuite, il est capable de prendre des décisions par lui-même face aux situations rencontrées mais aussi face à de nouvelles situations où il est capable de « réfléchir ». Plus il « apprend » et plus les réglages deviennent précis.

De cette façon, le régulateur thermique est capable d’ajuster un système de chauffage central en assimilant différentes données telles que la luminosité dans la pièce grâce à un capteur solaire, la température ambiante grâce à un thermomètre dans une pièce témoin, la présence ou non d’habitants grâce à un capteur de présence et la typologie du bâtiment.

Une économie de chauffage considérable

La plupart des régulateurs thermiques ne se basent que sur la température extérieure pour ajuster le chauffage. Ainsi, dans de nombreux cas, le chauffage s’allume alors que ce n’est pas nécessaire. Par exemple, lorsque le soleil tape contre la vitre et que la pièce se réchauffe, le régulateur « classique » qui se base sur la température extérieure va chauffer la pièce en excès. Le régulateur thermique Neurobat permet donc d’éviter ce genre de situation.

Ainsi, d’après les tests effectués par la société Neurobat SA sur des bâtiments témoins, le régulateur thermique à intelligence artificielle permet de faire 50 % d’économies d’énergie dans un bâtiment moyen. Dans de grands bâtiments, cela peut aller jusqu’à 65 % d’économies d’énergie.

Un chauffage écologique permet d’améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment

Le chauffage représente environ 70 % de la consommation énergétique d’un bâtiment. C’est donc sur la consommation de chauffage qu’il faut se pencher en premier si on veut réduire sa facture énergétique et faire des économies d’énergie. Pour cela, on peut réguler plus efficacement son chauffage. Il est aussi possible d’investir dans un chauffage écologique comme le chauffage au bois. Enfin, il est essentiel d’isoler son logement grâce notamment à l’isolation des murs ou l’isolation de la toiture.


Pour calculer votre économie de chauffage, nous vous proposons de réaliser gratuitement une simulation chauffage écologique.

Source : Vos économies d’énergie .fr