Économies d'énergie : Quelles solutions énergétiques pour l'habitat ?

La réduction de la consommation énergétique de l’habitat est l’une des priorités du gouvernement actuellement. Tous les moyens sont mis en œuvres afin d’en finir avec les habitations qualifiées de passoires thermiques. D’après les estimations des analystes, cela permettra dans un second temps de créer des emplois. Rappelons que ce programme de réduction de la consommation énergétique des habitats date déjà d’une dizaine d’années.


Économies d’énergie : Que préconise le président?

Au cours de la conférence environnementale du 14 septembre dernier, le Président français a déclaré vouloir normaliser plus d’un million de logements par an. Le but du gouvernement est de construire 500 00 habitations neuves de classe A et rénover 500 000 habitations anciennes. Sachez que les habitations de classe A ne consomment que 50 kWh par m² par an et permettent donc de grandes économies d’énergie.


Réduction énergétique des habitations : Quels sont les enjeux de ce programme ?

La rénovation énergétique des habitations aura pour but de développer l’économie et l’emploi. Elle permettra également d’améliorer le pouvoir d’achat des consommateurs et faciliter la transition énergétique vers l’usage des ressources alternatives. Sachez qu’en matière de consommation d’énergie, le bâtiment est le plus dissipateur. En France, les habitations consomment près de 46% et se place devant l’industrie et les transports. Rien qu’en 2011, la facture énergétique a connu une hausse de 30% et a atteint la somme de 61 milliards d’euros. Près du quart des ménages français vivent dans la précarité énergétique en consacrant pas moins de 10% de leurs revenus à l’énergie domestique.

Dans peu de temps, les classes moyennes seront touchées par cette hausse des prix de l’énergie. La seule solution valable pour le moment est de réduire la consommation d’énergie dans les logements. Le plan du président devrait contribuer à créer des emplois non délocalisables qu’il faudrait répartir sur tout l’ensemble du territoire.

Faut-il vraiment rénover les anciennes habitations ?

Tous les ans, 30 000 des 34 millions de logements sont remplacés. Il faudrait donc plus de 10 siècles avant de pouvoir remplacer toutes les habitations restantes de ce parc. Bien que le parc existant consomme 250kWh par m² d’énergie par an, ils pourraient être une source d’économie pour le gouvernement.

Économies d’énergie : Que faut-il faire pour bien rénover les habitations ?

L’isolation thermique est le premier pilier de la rénovation énergétique. Pour parfaire l’isolation de la maison, il faudrait en priorité traiter le toit, car c’est la principale source de la déperdition thermique de la maison. Vous aurez ensuite le choix entre l’ isolation des murs par l’intérieur ou par l’extérieur.

La production économique de chaleur est le second pilier de cette rénovation énergétique. L’idéal est de s’équiper d’une chaudière à condensation ainsi que d’une pompe à chaleur. Dans les cas extrêmes, il est préférable de se raccorder à un réseau de chaleur. Bien que traditionnelle, cette dernière méthode a déjà porté ses fruits. La géothermie est aussi une bonne pratique : le système raccorde des capteurs extérieurs enterrés et une pompe à chaleur et un circuit de chauffage. Faites votre demande de Devis géothermie.


Source: vos économies d'énergie.fr


Vous souhaitez calculer vos économies d'énergie grâce à la construction écologique ? Je calcule mes économies