Économies énergie : profitez des primes énergie pour vos travaux !

Les certificats d'économies d'énergie permettent de valoriser en partie les travaux de rénovation énergétique et de bénéficier des avantages financiers. Ce coup de pouce s’avère intéressant si les aides sont cumulées. Malgré les campagnes de promotions régulières comme celles de Leclerc ou d’Auchan, les certificats d'économies d'énergie ne jouissent pas encore d’une bonne popularité auprès des particuliers. Avec le plan qui sera présenté par le gouvernement début 2013, la tendance devrait s’inverser. En effet, ces nouvelles mesures ont pour objectif de rénover un million de logements par an. Parmi les leviers principaux, on note les certificats d'économies d'énergie qui devraient être réaménagés.


Économies d’énergie : Le mécanisme des certificats d’économies d’énergie

Depuis 2005, l'État a fixé aux fournisseurs d'énergie comme GDF Suez, EDF ou Veolia des objectifs d'économies d'énergie. Ainsi, depuis le 1er janvier dernier, tous les distributeurs de combustible et de carburants sont également concernés. Un quota définit légalement les économies que les professionnels se doivent de réaliser. S’ils n’arrivent pas à atteindre leurs buts alors, ils seront soumis à des pénalités.

Pour ce faire, ils peuvent inciter les particuliers à réaliser eux-mêmes des travaux d'économies d'énergie et en contrepartie, ils pourront récupérer les certificats d'énergie qui valident les économies réalisées. D'ici au 31 décembre 2013, les obligations seront de 345 TWh Cumac, le térawatt heure cumac (TWh cumac) étant l'unité de mesure des certificats. À noter que pour les particuliers, les incitations sont pour la plupart financières : versement d'une primes énergie en espèces ou sous forme de bons d'achat ou prêts bonifiés pour les travaux.


Primes énergie : Comment bénéficier du dispositif ?

Pour pouvoir bénéficier du dispositif, il convient d’avoir un bon projet. En effet, il est impératif de s’inscrire à l’un des programmes proposés par les fournisseurs, comme http://primesenergie.fr, avant de lancer la réalisation des travaux. Ce procédé se fait généralement en ligne et le particulier est libre de choisir son artisan sauf si son choix se porte sur EDF ou GDF Suez (artisans affiliés Bleu Ciel ou Dolce Vita). Une fois que les travaux ont été terminés, le particulier n’aura plus qu’à réunir les justificatifs (facture et attestation de fin de travaux) et les adresser au fournisseur concerné. Il convient de noter que seuls les travaux qui figurent sur la liste des opérations standardisées définie par le ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie seront éligibles. Toutefois, chaque fournisseur est libre de valoriser les travaux qu'il souhaite, ce qui fait qu’il vaut mieux bien se renseigner avant de s'inscrire à un programme.


Primes Énergie : Est-ce financièrement intéressant ?

Le particulier ne pourra pas couvrir le coût total de ses travaux, il pourra tout au mieux bénéficier d’un coup de pouce. C'est d'ailleurs l'un des points faibles du dispositif des certificats d’économies d’énergie, outre les démarches à faire (inscription, justificatifs, délai de paiement). Une hausse des primes distribuées devrait contribuer à en faire un vrai dispositif incitatif.

En pratique, une prime plus ou moins élevée sera accordée selon la nature des travaux, du logement et du lieu de résidence. Par ailleurs, il convient de noter que les grilles tarifaires peuvent varier selon les enseignes. La meilleure offre sur le marché est actuellement celle de primes énergie, qui distribue des chèques en euros et non des bons d’achat. Et s’il est impossible de cumuler deux primes pour une même opération. Par exemple si vous réaliser l’isolation des combles de votre maison et installez une chaudière à condensation, vous pouvez bénéficier de deux primes énergie. Enfin, il est impératif de faire jouer le crédit d'impôt pour maximiser les subventions demandées. Dans ce cas, il faut veiller à respecter diverses contraintes. Une option intéressante alors que la suppression de l’avantage fiscale est prévue pour 2015.



Vous souhaitez en savoir plus sur les primes énergie

Rendez vous au plus vite sur www.primesenergie.fr

Je calcule mes primes énergie

Source: vos économies d'énergie.fr