Faire des économies d’énergie grâce à un bunker nazi

Du bunker à la centrale écologique

L’Allemagne a pour projet de transformer un ancien bunker nazi de la Seconde Guerre Mondiale en usine de production d’électricité « verte ». Le projet est assez ambitieux puisque le but est d’obtenir la plus grande centrale à énergie renouvelable d’Europe d’ici 2013.

Histoire de la centrale à énergie renouvelable allemande

La centrale solaire se situe à Wilhelmsburg, un quartier de Hambourg en Allemagne. Il s’agit de l’ancien bunker Flaktürme V à neuf étages. Il est renommé pour l’occasion « Énergiebunker ».

En 1947, les Anglais avaient essayé de le détruire en vain. Avec des murs d’une épaisseur de deux mètres, le bunker s’est montré invincible. Le bâtiment avait été conçu par un architecte allemand en 1942 à la demande d’Hitler. Il a été construit suite à l’attaque de Berlin par la Royal Air Force britannique.

Aujourd’hui, en plus de produire de l’énergie solaire, l’édifice aura pour mission de ranimer la ville de Hambourg. Le projet prévoit de mettre en place un café, une terrasse panoramique ainsi qu’un musée retraçant l’historique du quartier.

A l’extérieur du bunker : de l’énergie solaire

Sur le toit du bunker, il est prévu d’installer des panneaux photovoltaïques. L’installation de ces cellules photovoltaïques devrait permettre une production d’électricité de 110 kilowatts/heure. En 2012, il est prévu que l’on installe un système de panneaux solaires thermiques sur la face sud du toit du bunker. Cela permettrait une production d’énergie de 0,6 gigawatt/heure.

Une performance énergétique ambitieuse à l’intérieur du bunker

L’intérieur de l’édifice de neuf étages servira à d’autres installations à énergie renouvelable, et notamment à énergie solaire. Le projet est d’installer une centrale de cogénération fonctionnant avec des copeaux de bois. Il est également prévu d’installer une installation électrique fonctionnant avec du biométhane. Celle-ci devrait produire 3,7 gigawatts/heure. En tout, la production d’électricité devrait atteindre 10,5 gigawatts d’ici 2013.

Des économies d’énergie en perspective

Le bunker devrait empêcher l’émission de 6 600 tonnes de dioxyde de carbone par an, ce qui est significatif pour l’environnement. L’émission de CO2 est la principale cause du réchauffement climatique sur la planète.

La capacité de production d’électricité devrait permettre de fournir 3 000 logements en chauffage et 1 000 logements en électricité.

C’est donc une initiative plus que positive prise par le Internationale Bauausstellung de Hambourg. Ce n’est d’ailleurs pas son unique projet. Cette association a pour but de rénover tout le quartier de Hambourg.

Source : Voseconomiesdenergie.fr