Hausse du prix du gaz prévue pour juillet

Alors que les périodes d'élection se terminent, il est annoncé que le nouveau gouvernement en place devrait augmenter le prix de gaz de près de 5% début juillet après la révision trimestrielle habituelle.


Les raisons de cette hausse

Chaque trimestre a lieu une revalorisation du prix du gaz. Alors qu'en Janvier 2012, le prix du gaz avait augmenté de +4,4% (hausse moins importante que celle prévue par le calcul officiel lors de la révision et qui était autour de +9%), on craint que le 1er juillet , il progresse encore de +5%. Face à la difficulté des français de faire face à ces augmentations de coûts, le précédent gouvernement avait choisi de mettre en place un gel du prix du gaz au moins jusqu'à début juillet. Avec le changement de gouvernement et l'arrivée de la nouvelle révision, la facture énergétique devrait de nouveau grimper au détriment des pouvoirs d'achat

Une augmentation malgré la baisse du coût du pétrole

Les prix du gaz se basent sur les cours du pétrole et même si ces derniers connaissent actuellement une baisse notable, elle est trop récente pour qu'elle puisse influencer la révision des prix pour le gaz. Effectivement, en début d'année le prix du pétrole a flambé et c'est seulement depuis peu qu'il redescend progressivement. Malheureusement, le gaz se base sur l'ensemble de la période allant de janvier à fin mai 2012. Cependant, si les cours du pétrole continuent de chuter, on peut espérer que la prochaine révision soit plus positive.


Une nouvelle loi sur l'énergie prévue pour l'année prochaine

C'est par arrêté ministériel que sont fixés les prix du gaz et Nicole Bricq, le nouveau ministre de l’Écologie, du développement durable et de l'Energie aura la tâche ardue d'établir une nouvelle loi concernant la révision des prix du gaz. Ardue car il faudra tenir compte de la ligne de conduite du nouveau gouvernement de Jean-Marc Ayrault qui souhaite être le plus juste et le plus équitable possible, et de la loi qui impose que ce soit les consommateurs de gaz qui payent les coûts d'approvisionnement du groupe GDF Suez et non l’État. . Lors de sa campagne, François Hollande avait indiqué vouloir un système permettant d'adapter les prix du gaz par rapport à la consommation et une loi à ce sujet devrait voir le jour courant 2013.


Conséquences pour les ménages français

Les ménages vont directement être touchés par cette augmentation. En France, environ 3,8 millions de ménages ont une facture énergétique qui est égale ou supérieure à 10% de leurs revenus, c'est ce qu'on appelle être en "précarité énergétique". Conjointement avec la crise économique que subissent les pays européens, la hausse du coût de l'énergie met les gens en difficulté et c'est pourquoi aujourd'hui on cherche de plus en plus à faire des < a href="/"économies d'énergie pour réduire au mieux cette facture qui grimpe de trimestre en trimestre notamment en investissant dans l'énergie solaire (installer un chauffe-eau solaire peut par exemple réduire nettement la consommation de gaz).


Vous souhaitez être moins dépendant des énergies fossiles?

Améliorez l'efficacité énergétique de votre bâtiment!

Je calcule vos économies d'énergie.

Source: vos économies d'énergie.fr