L'air est de plus en plus pollué dans dans les pays européens

Lundi 24 Septembre, l'Agence Européenne pour l'Environnement (AEE) a diffusé un rapport sur la qualité de l'air en Europe durant l'année 2012. Il apparaît alors très clairement que l'ensemble (ou presque) des résidents des villes européennes respirent quotidiennement un air pollué et donc potentiellement dangereux pour la santé.

Malgré des démarches de plus en plus approfondies en termes d'économies d'énergie et de développement durable, l'air reste extrêmement pollué (dioxyde de carbone, particules fines, ozone) et reste un danger pour la santé des populations ainsi que pour l'environnement.


95% des citadins subissent cette pollution de l'air

Malgré certains progrès liés en grande partie à de nouvelles lois sur le développement durable et à la diffusion des énergies renouvelables (panneaux photovoltaïques ou éolienne domestique), l'AEE vient de publier un rapport éloquent qui stipule que non seulement 95% des citadins européens sont soumis quotidienenemnt à une pollution atmosphérique mais également que "la pollution atmosphérique réduit notre espérance de vie de près de deux ans dans les villes et les régions les plus polluées". Mme Jacqueline McGlade, la directrice de l'AEE a par ailleurs ajouté que le danger majeur pour la santé de l'homme se présente sous la forme de PM10 qui sont des particules fines inférieures 10 micromètres. Elles peuvent entraînées des maladies respiratoires et cardiaques ou même dans certains cas le cancer du poumon. Ces particules sont essentiellement diffusées par les activités de l'industrie, de l'agriculture, du chauffage au bois et par la circulation dense des villes.

Le rapport présente également quelques données chiffrées. Par exemple, il y est noté que 21% des citadins sont soumis à des émissions de PM10 qui vont au-delà de la limite recommandée par l'Union Européenne. Et ce pourcentage monte à 30% dans le cas des PM2,5 (qui sont plus fines). Par contre, l'OMS est nettement plus pessimiste et parle de 81% des populations urbaines qui serait exposées à une concentration trop élevée de PM10 et 95% aux PM2,5. Il y a donc une réelle urgence en ce qui concerne la nécessité de créer une nouvelle législation en matière de qualité de l'air.


Le plan pour lutter contre la pollution de l'air annulé

Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault avait conçu un plan permettant potentiellement de diminuer la pollution de l'air et de préserver la santé des citadins français. Ce projet devait s'appeler les Zones d'Action Prioritaire pour l'Air (ZAPA). Il devait mettre en place différentes mesures visant une moindre pollution comme notamment des restrictions d'émissions de gaz à effet de serre mais il ne sera finalement pas lancé. Delphine Batho, Ministre de l'Écologie, du développement durable et de l'énergie, a dressé un bilan à ce sujet jeudi 20 septembre alors qu'elle rassemblait les 8 villes françaises, prêtes à tenter l'expérience (Paris, Bordeaux, Grenoble, Lyon, Clermont-Ferrand, Aix en Provence, Marseille et Nice). Elle a notamment expliqué que ce dispositif ne pourrait pas voir le jour étant donné qu'il est considéré au final comme non pertinent en matière d'écologie car inneficace mais également inéquitable d'un point de vue social.


Les économies d'énergie comme solution

Un air moins pollué passerait tout d'abord par des économies d'énergie car moins on consomme d'énergies fossiles (extrêmement polluantes), mieux on préserve l'air. Pour diminuer sa consommation énergétique, il y a différents moyens comme faire attention chaque jour à ne pas surconsommer l'eau et le chauffage (bon pour l'environnement mais aussi pour le budget) et il y a des moyens plus efficaces comme changer de mode de consommation grâce par exemple à une pompe à chaleur ou à une meilleure isolation des murs. Actions qui permttent de se servir d'énergie renouvelable et/ou de diminuer son besoin en chauffage (et donc en électricité).


Vous souhaitez calculer vos économies d'énergie grâce à la construction écologique ?

Je calcule mes économies

Source: vos économies d'énergie.fr