L'isolation thermique par la laine de coton : une nouvelle solution d'économies d'énergie

Le recyclage permet à de nombreux objets de retrouver une seconde vie. Les vêtements sont les plus concernés, car, une fois recyclés, ils permettent la création d’isolants en laine de coton pour l’habitation. En effet, la laine de coton compte parmi les matériaux écologiques.

Une nouvelle solution pour l'isolation thermique

La plupart des matériaux peuvent devenir de bons isolants pour la maison une fois recyclée, c’est notamment le cas de la laine de coton. Ce matériau écologique compte désormais parmi les nouveaux produits d’isolation thermique naturelle proposés sur le marché issus de la production biologique. Il convient de noter que la laine de coton est un produit respectueux de l’environnement qui s’obtient avec le recyclage, mais également en culture. Actuellement la culture de laine de coton utilise le quart des insecticides diffusés dans le monde. La source vient principalement du recyclage de vêtements, car elle permet d’obtenir une bonne qualité de laine de coton. En effet, avec cette méthode, l’on obtient des produits qui affichent une bonne isolation thermique et phonique, comparable à la laine de verre. Par ailleurs, ce produit présente un bon coefficient de conductivité thermique (entre 0,037 et 0,042 W/m.K) et permet de réduire efficacement les bruits aériens. Enfin, l’isolation en laine de coton est perméable à la vapeur d’eau, ce qui assure une bonne régulation hygrométrique de l’habitat, mais également un bon confort.

Utiliser la laine de coton pour l'isolation des combles

La laine de coton utilisée en tant qu’isolant et qui compose plus de 85 % de la composition finale du produit est soumise à un traitement contre les insectes et les champignons. Elle est également ignifugée après une intégration de sel de Bore sur la matière.

La laine de coton est proposée en vrac pour une isolation en rouleaux ou soufflé, à installer une meilleure isolation des combles, des murs et des vides de construction. Une fois installée dans les murs, la laine de coton peut toutefois se tasser au fil du temps. Par ailleurs, il convient de rappeler que la laine de coton est insensible à l’humidité, ce qui lui permet diverses utilisations. Vu que c’est un nouveau produit qui n’est disponible sur le marché que depuis peu de temps, il est encore assez tôt pour définir sa durabilité.

Les avantages de l'isolation thermique par la laine de coton

La laine de coton se pose comme un bon isolant naturel. Elle présente une conductivité thermique de l’ordre de 0,44 W/m.K, ce qui est assez faible. Par ailleurs, elle affiche une bonne résistance à l’humidité et elle l’absorbe avec facilité sans que cela n’altère ses capacités thermiques. Enfin, elle cumule l’isolation thermique et sonore, ce qui fait qu’elle peut être utilisée pour l'isolation du plafond ou pour l'isolation des combles. En somme, vu qu’elle n’est pas massive, elle est facile à installer et permet de bonnes économies d'énergie.

Les inconvénients de la laine de coton : l'isolation du sol

Il convient de rappeler que la laine de coton n’est pas produite localement, ce qui implique le fait que son énergie grise n’est pas aussi faible qu’il ne le parait. De plus, elle est souvent traitée avec des produits polluants, ce qui peut lui faire perdre ses atouts écologiques. Enfin, c’est son épaisseur qui conditionne son efficacité alors, le mieux est d’en installer une bonne quantité pour l'isolation du sol ou sous le toit.

La laine de coton revient assez chère. En effet, elle est actuellement vendue dans les environs de 20 € le m².


Source : Vos économies d'énergie.fr