La charte sur l'efficacité énergétique est signée par la RATP

La RATP ainsi que 37 autres entreprises viennent de décider d’anticiper la mise en application de la loi de rénovation énergétique dont la publication a été annoncée cette année. Cette décision vient après une prise de conscience sur l’importance de la mise en place d’un mouvement coordonné de rénovation énergétique du parc tertiaire.

La charte sur l’efficacité énergétique des bâtiments tertiaires

La RATP a signé la charte sur l’efficacité énergétique des bâtiments tertiaires proposée par le Plan Bâtiment Durable. Lancée au mois d’octobre 2013, elle anticipe la mise en application des obligations d'efficacité énergétique des locaux prévues pour 2020. Ces obligations concernent l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments à usage tertiaire ou qui accueillent une activité de service public. Les acteurs publics qui ont choisi de signer la charte confirment leur volonté de s’engager dans la rénovation énergétique de leur parc immobilier.

La charte sur l’efficacité énergétique des bâtiments tertiaires impose aux signataires de mettre en œuvre des travaux d'économies d’énergie, pour accélerer la rénovation de leurs locaux, y compris les immeubles de bureau. D’autre part, elle incite les entreprises s'y soumettant à agir de manière concrète pour réduire leur consommation énergétique. Les projets mis en oeuvre devront répondre à un niveau d'objectif en matière d'économies d'énergie fixé au préalable. Les signataires seront tenus de communiquer régulièrement sur l’avancée de leurs projets ainsi que les résultats obtenus.

Les investissements consentis dans le cadre de la rénovation des locaux serons en partie compensez par les économies réalisées sur la facture énergétique des différentes entreprises signataires.

Des objectifs d'économies d'énergie ambitieux

Une baisse de 11 % a été remarquée sur la consommation énergétique des bâtiments tertiaires de la RATP (dont de 45 % pour le siège de l’entreprise) suite à la première vague de travaux d'économies d'énergie. Ces résultats ont été obtenus avec la mise en place d’une politique volontariste de travaux de rénovation énergétique et le suivi de bonnes pratiques dans le domaine. La RATP est en bonne voie pour réaliser les objectifs qu’elle s’est fixés pour cette année et représente un bon exemple pour les autres entreprises engagées.

La charte sur l’efficacité énergétique des bâtiments tertiaires stipule que les travaux réalisés doivent permettre de réaliser des économies d'énergie. Le remplacement d’éclairages avec la mise en place de détecteur de présence pour l’éclairage, l’installation de LED ou encore la mise en place d’horloge d’extinction font parti des travaux qu'il est possible de réaliser. La charte conseille également de remplacer les moyens de chauffages habituels par des systèmes de chauffage écologique plus performants et plus respectueux de l’environnement tels que des pompes à chaleurs de nouvelle génération ou encore des groupes froids haute performance avec une fonction de récupération d’énergie.


Source : Vos économies d'énergie.fr