Le DPE, garantie d'un logement écologique, encensé par les acheteurs

La performance énergétique est aujourd'hui un atout majeur dans l'immobilier. Allant de pair avec l'économie d'énergie, elle permet de diminuer notre impact sur l'environnement tout en faisant baisser la facture énergétique. S'il y a aujourd'hui un garant de cette performance, c'est le diagnostic de performance énergétique, rendu obligatoire par l'État français pour la vente d'un logement. Ces dernières années, la fiabilité de cet examen a été de nombreuses fois remise en cause d'ou le lancement d'un plan de fiabilisation en 2013 mais malgré tout, en 2012, 80 % des acheteurs faisaient déjà confiance au diagnostic énergétique pour choisir leur bien immobilier.

Le diagnostic de performance énergétique, entre conscience écologique et volonté d'économie

Le diagnostic de performance énergétique, appelé aussi DPE ou diagnostic énergétique, vise à établir un bilan précis et complet de la consommation énergétique d'un logement, que ce soit une maison, un appartement ou encore un bâtiment du secteur tertiaire. Découlant de la directive européenne de 2002 sur la performance énergétique des bâtiments, le DPE est mis en place en France en 2006 par Jean Louis Borloo, alors ministre du Logement. Le DPE doit être présenté aux potentiels acheteurs ou locataires d'un bien immobilier, il a pour but d'informer sur la consommation énergétique du logement, sur son chauffage, son isolation, sa ventilation et sa production d'eau chaude sanitaire.

Le parc immobilier français est extrêmement énergivore et le diagnostic énergétique, en renseignant les futurs acheteurs sur les failles thermiques d'un logement, incite le propriétaire à effectuer des travaux de rénovation énergétique pour valoriser son bien. L'objectif de l'État en mettant en place le DPE est de réduire les rejets de gaz à effet de serre et faire des économies d'énergie. L'objectif des particuliers, même si la volonté de participer au développement durable est présente, est avant tout la réduction de la facture énergétique. Le diagnostic de performance énergétique permet de lutter à la fois contre la précarité énergétique et contre le réchauffement climatique.

Le DPE a la confiance de 80% des acheteurs

Dans les faits, les propriétaires voient souvent le DPE comme une charge supplémentaire, une contrainte à laquelle ils doivent se soumettre. Les plus réticents sont ceux dont la performance énergétique du logement laisse à désirer. Ils savent que les acheteurs potentiels peuvent négocier le prix du logement à cause des résultats du DPE si tant est qu'ils n'ignorent pas directement l'annonce pour se tourner vers un logement plus économe. La seule solution qui reste est la rénovation énergétique de leur bien immobilier, solution qui finalement est bénéfique pour tout le monde. L'objectif de l'état de rénover 500 000 logements par an progresse, les acheteurs peuvent investir dans un logement propice à l'économie d'énergie et le propriétaire peut vendre son bien à bon prix.

L'ADEME a publié dans son édition 2013 des "Chiffres Clés du Bâtiment - Énergie-Environnement" une étude sur la manière dont les français considèrent le diagnostic de performance énergétique. Les acheteurs sont 80% à faire confiance au diagnostic énergétique et à l'utiliser pour choisir leur logement et négocier le prix. Les résultats de l'ADEME montrent aussi que sur les annonces immobilières, le DPE est consulté environ 85 % du temps et que ce chiffre stable sur tout le territoire. L'économie d'énergie est au cœur des préoccupations des acheteurs, que ce soit pour réduire le montant de la facture ou par sensibilité écologique.


Source : Voseconomiesdenergie.fr