Les économies d'énergie au coeur du plan de lutte contre la pollution à Paris de NKM

La candidate UMP à la mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet, vient de présenter son programme pour le développement durable et la lutte contre la pollution dans la capitale. La qualité de l’air dans la ville de Paris est de plus en plus mauvaise, d’après les estimations de l’Airparif, le nombre de jours où l’air était de mauvaise qualité est passé de 53 en 2000 à 117 en 2012. Nathalie Kosciusko-Morizet, vient de présenter un plan visant à améliorer la qualité de l’air et à rendre la ville plus verte. Le 7 janvier dernier, la candidate a partagé un programme axé sur les économies d'énergie dans les transports et la rénovation énergétique des bâtiments publiques.

Les économies d'énergie dans le transport

Dans son programme, NKM propose des restrictions à la circulation des véhicules polluants tels que les poids lourds et les bus touristiques dans Paris. La candidate à la Mairie prévoit également de mettre en place une zone d'action prioritaire pour la qualité de l'air (ZAPA) qui devrait permettre aux communes et aux groupements de communes de plus de 100 000 habitants d’améliorer la qualité de l’air dans les zones où elle est à son plus bas.

Nathalie Kosciusko-Morizet annonce également la création de « quartiers propres » dans chaque arrondissement. Dans ces quartiers à faibles émissions de polluants atmosphériques, seuls les véhicules de livraison et les véhicules peu polluants tels que les modèles électriques et GPL auront le droit de circuler. La candidate incite les artisans et les petites entreprises à s’intéresser aux véhicules électriques en promettant notamment une aide financière d'une valeur de 6300 euros par voiture électrique, moins polluantes, plafonnée à 50 % du prix du véhicule hors options. Ces mesures limitant l'utilisation d'énergies fossiles serviront à la fois à réaliser des économies d'énergie et à l'assainissement de l'air

La flotte municipale sera également équipée en faveur du développement durable. Ses véhicules diesel seront éliminés progressivement au profit de véhicules électriques. Le problème majeur des voitures électrique est actuellement la difficulté pour les recharger, c'est pourquoi 2 000 bornes de recharge seront installées pour les particuliers ainsi que 500 bornes de recharge rapide pour les livraisons. Ces améliorations devraient augmenter l'attrait de ces véhicules à économies d'énergie.

La rénovation énergétique pour améliorer la qualité de l'air

Les contrôles de qualité de l'air intérieur dans le métro et les établissements publics seront plus réguliers et Nathalie Kosciusko-Morizet prévoit d’ailleurs d’effectuer le contrôle de l'ensemble des 661 écoles et 708 crèches parisiennes si elle vient à être élue. A noter que ce contrôle sera élargi aux structures d'accueil des enfants en situation de handicap et aux centres médico-sociaux. Enfin, les espaces publics et services publics municipaux devront afficher clairement la qualité de l’air dans leurs établissements.

On parle également d’une rénovation des systèmes de ventilation VMC des métros, de la mise en place de pistes cyclables uniquement réservées aux vélos en dehors des voies de bus dangereuses et de 3 000 places de stationnement sécurisées pour vélos. Dans le même esprit, la candidate UMP annonce l’amélioration des zones piétonnes et la création d’un espace réservé aux piétons dans chaque arrondissement. En clair, Nathalie Kosciusko-Morizet prévoit de faire passer la surface piétonne de Paris à 200 hectares.

Le plan comprend également la création d’un million de mètres carrés d'espaces verts supplémentaires en développant entre autre la toiture végétalisée. Afin d'améliorer la qualité de l'air, le covoiturage et le recours aux voitures partagées seront encouragés. Les programmes de rénovation énergétique des bâtiments publics et le recours aux énergies renouvelables devraient permettre de faire de Paris une ville à énergie positive d’ici 10 à 20 ans. À noter que le plan de redressement de la Ville lumière est appuyé par le Modem et l'UDI.


Sources : Vos économies d'énergie.fr