Les économies d'énergie chez nos voisins

Après la France, c’est au tour de ses voisins de se mettre au vert, parmi les pays qui ont présenté une avance impressionnante en matière de développement durable, l’on peut notamment citer l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Irlande et l’Italie. Un petit tour d’horizon de leurs avancées s’impose.

L’Irlande encore plus verte grâce à l'énergie renouvelable !

Le gouvernement irlandais ainsi que ses citoyens ont récemment mis en place une stratégie de croissance innovante basée sur l'énergie renouvelable. Il y a encore quatre ans de cela, le pays était à la traine. Depuis peu, l’Irlande se pose comme le pays le plus vert d’Europe et est en route pour ramener son déficit sous la barre des 2 % du PIB grâce à une croissance de 2 %. En effet, afin de redresser le pays et de faire des économies d’énergie, le gouvernement a mis en place des taxes sur l’utilisation de combustibles fossiles dans les foyers, les bureaux, les usines et les automobiles. Ainsi, les Irlandais qui émettent du dioxyde de carbone et ceux qui oublient de trier leurs ordures ménagères se verront attribuer une addition salée. La stratégie adoptée a vite fait d’augmenter le coût du pétrole, du kérosène et du gaz naturel de 5 à 10 %, ce qui a eu pour effet d’amener les contribuables à se tourner vers l’écologie, d’investir dans les énergies renouvelables et de se mettre au recyclage.

Lors du sommet européen sur les déchets d’équipements électriques ou électroniques (DEEE), qui s’est déroulé l’année dernière, les chiffres avancés ont permis de classer l’Irlande comme le premier pays de la zone euro en matière de collecte. Pour 2013, l’Irlande prévoit de mettre en place de nouvelles taxes et des coups de rabot budgétaires, ce qui permettra de mettre en place une stratégie nettement plus intéressante pour l’environnement.

L’Allemagne excelle en termes d’économies d'énergie

Il convient de savoir que l'Allemagne produit actuellement le plus d'électricité solaire de l'Europe des 27, d’ailleurs, cela lui a permis de se poser au second rang mondial en matière d'énergie solaire en 2009. Vu que les énergies renouvelables représentent un pilier important de l'économie allemande, les diverses entreprises du secteur prévoient une croissance de plus de 10 % jusqu'en 2020 en investissant plus de 200 milliards d'euros. En effet, les Allemands espèrent que les énergies renouvelables puissent couvrir 80 % de la consommation d'électricité et 50 % des besoins d'énergies d'ici 2050.

Le Royaume-Uni et l’énergie renouvelable

Le Royaume-Uni devrait atteindre les objectifs qu’il s’est fixés en termes d’énergie renouvelable pour 2020. En effet, le pays a enregistré une augmentation de 25% de sa production d’électricité à faible taux carbone et a également mis en place des projets solaires et éoliens performants. Par ailleurs, la Grande-Bretagne espère produire 15 % de son énergie, y compris pour le chauffage, le transport et l’électricité à partir de sources renouvelables d’ici 2020. Cette stratégie a été mise en place afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre qui contribuent au réchauffement climatique. Ce qui implique que 30 % de l’électricité du Royaume-Uni devrait provenir de sources renouvelables d’ici la fin de la décennie, notamment de l'énergie éolienne.

L’Italie affiche de bons progrès en matière d'économies d'énergie

En Italie, les sources renouvelables arrivent à produire plus de 45 % de l’énergie électrique. Malgré la crise et le manque d’usine fabriquant des panneaux photovoltaïques et éoliens, il y a tout de même de petites entreprises et des particuliers qui ont mis en place de petites installations qui ont permis de faire la différence. Par ailleurs, il convient de rappeler que ce progrès a été réalisé avec des subventions de l’État pour les énergies renouvelables qui sont limités comparés à ceux de la France. Le développement de l'installation d'éolienne domestique aide fortement le pays à améliorer son bilan énergétique.


Les voisins de la France font de gros effort en termes d'économies d'énergie. Espérons que notre pays reste un bon élève du développement durable et accroche le bon wagon. Le gouvernement à l'air de vouloir faire des efforts dans ce sens, comme le disent nos voisins d'outre-Manche : wait & see.

source: vos économies d'énergie.fr