Les fenêtres double vitrage sont très performantes dans les logements anciens

Le résultat d’une étude menée par l’UFME et des organisations professionnelles du Pôle Fenêtre FFB a démontré que la rénovation des fenêtres est un bon moyen pour améliorer les performances énergétiques des habitations.


Des résultats probants sur les bâtiments plus anciens

Philippe Macquart, délégué général de l’UFME a annoncé que « Contrairement à certaines idées reçues, considérant que le seul changement de fenêtres n’aurait finalement que peu de conséquences sur l’isolation du bâti, cette étude révèle qu’il permet de réaliser des économies d’énergie importantes en maison individuelle ».

L’ancienneté de la construction ainsi que les emplacements sont à prendre en compte dans la réalisation du calcul a-t-il expliqué en ajoutant « Au regard des économies calculées sur les bâtiments test, nous estimons que les certificats d'énergie affectés au changement de fenêtres sont aujourd’hui largement sous-estimés : il semble nécessaire à l’avenir de différencier ces fiches de calcul, selon le type et l’année de construction du bâtiment ».


Les fenêtres double vitrage permettent une économie considérable

Le remplacement des fenêtres sur une construction avant 1988, disposant d’un coefficient de transmission thermique Uw=3W/ (m².K) par des fenêtre double vitrage (Uw=1,5W/ (m².K) permet d’économiser de l’énergie en besoin de chauffage annuel de plus de 23KWh/m². Quant aux maisons construites avant 1975 (Uw=5,7W/ (m².K)), le remplacement des fenêtres permet la réalisation d’un gain de consommation de chauffage de plus de 50 kWh/m² par an.

Outre le changement de fenêtre, le type de bâtiment, l’ancienneté ainsi que son emplacement sont aussi des facteurs contribuant à la réduction des besoins en énergie de chauffage. Pour les logements collectifs, les économies d’énergies se situent entre 18 à 95% et pour les maisons particulières entre 11 et 85%.


Des primes énergies pour le remplacement de fenêtres

Le remplacement des fenêtres par des fenêtres double vitrage est une solution gagnante pour les propriétaires. Outre les économies sur la consommation de chauffage, ils peuvent également bénéficier d’une primes énergie à la réhabilitation. Cette prime est accordée à ceux qui entreprennent des travaux entrant dans le cadre de la réduction des dépenses énergétiques d’un logement par le remplacement de fenêtres ou de portes.

Pour qu’un propriétaire puisse profiter de cette prime énergie pour fenêtres double vitrage, il doit faire une demande de prime d’énergie avant l’entreprise des travaux. Les installations devraient être réalisées par un artisan agréé, le coefficient de transmission surfacique du vitrage isolant doit être inférieur ou égal à 1,8W/m².K et les caractéristiques de performance du vitrage certifié et validé.


Classement énergétique du bien immobilier

Sur le marché immobilier, les maisons sont classées suivant ses besoins en énergie primaire. La remplacement des fenêtres par des fenêtres double vitrage permet à l’habitation de monter d’un niveau en passant par exemple de E à D ou du niveau D à C en fonction de la catégorie d’isolation du bâtiment.

Pour profiter du label THPE ou BBC Rénovation, le remplacement des fenêtres joue un grand rôle. Il est également nécessaire dans la réalisation des travaux sur le retraitement des cloisons opaques afin d’aménager une enveloppe de faible perméabilité à l’air et une isolation thermique plus élevée.


Calculez vos économies d’énergie en installant des fenêtres double vitrage, réalisez gratuitement une simulation fenêtres double-vitrage.

Source : Vos économies d’énergie .fr