Les français et les travaux d’économies d’énergie

Une étude sur la perception et le comportement des Français vis-à-vis de l’efficacité énergétique à été menée par l’institut de sondage BVA. Cette l’analyse montre que les Français sont pour la plupart en attente de conseils pratiques pour faire face à l’évolution des prix de l’énergie.


Des Français inquiets

L’étude réalisée par l’institut de sondage, montre que 94 % des Français se disent inquiet par leur facture énergétique qui augmente fortement. Parmi eux, 76 % s’intéressent à la valeur verte de leur bien immobilier. De plus 94% pensent que l’énergie va devenir de plus en plus chère dans les deux prochaines années.

Qu’attendent-ils donc pour faire des < a href="/"économies d'énergie? On découvre que la majeure partie des Français attendent juste des conseils pratiques pour faire face à l’évolution des prix de l’énergie. Il ressort de l’étude que 90 % des Français disent manquer d’informations sur les solutions envisageables pour affronter cette hausse des prix et 53 % disent manquer d’aides pour faire des économies d’énergie.

Malgré le manque d’information, les Français savent qu’il est indispensable de réduire ses consommations ou de réaliser des éco-travaux.


La motivation des Français pour réaliser des améliorations de leur habitat

La maîtrise de l’énergie constitue la première préoccupation de l’ensemble de la population, poussée par des motivations principalement économiques. Le confort constitue également une motivation arrivant juste avant les aspects environnementaux.

Les principaux travaux envisagés concerne la pose de fenêtre double vitrage/triple-vitrage, l’isolation des murs, du plancher ou des combles, le changement de chauffage ou encore les installations solaire (chauffe-eau solaire…).

20% des ménages ont réalisé un diagnostic de performance énergétique(DPE). Une démarche qui influence les comportements : près de 2/3 ont ou envisagent de réaliser des travaux suite au diagnostic pour améliorer la note énergétique de leur logement.

L’étiquette énergétique reste encore méconnue par la moitié des ménages français (54%). Mais elle apparaît comme un critère important de valorisation de l’habitat et un critère de choix non négligeable lors de la décision d’achat. Dans l’ancien, selon une étude de l’ADEME, la surcote liée à une meilleure performance environnementale du bien immobilier peut représenter jusqu’à 30% de la valeur du bien.


Deux solutions pour faire face à l’évolution des prix de l’énergie

Pour réduire sa facture énergétique, il existe deux solutions. La première est de réduire ses consommations en changeant ses habitudes de consommation. L’étude prouve que 82% des Français pensent adopter cette voie. La deuxième est d’effectuer des travaux (installation de systèmes écologiques…) permettant de faire des économies d’énergie.

Les travaux d’économies d’énergie sont un bon compromis. Ils permettent de réduire considérablement sa facture énergétique, c’est donc une démarche purement écologique qui améliore le confort. De plus de nombreuses aides fiscales (éco-prêt à taux zéro, subventions, taux de TVA réduit…) sont mises à disposition pour l’installation de systèmes écologiques.

Pour estimer le montant de nos futures économies d’énergie, il est maintenant possible d’effectuer toutes sortes de simulations : simulation gratuite chauffe-eau solaire,simulation économies d’énergie isolation,simulation DPE ... Vos Économies d’Énergie.fr donnent un bilan énergétique gratuit du logement en question et conseillent sur les travaux à réaliser pour réduire sa facture de chauffage.


Vous souhaitez calculer vos économies d'énergie grâce à la construction écologique ? Je calcule mes économies

Source: vos économies d'énergie.fr