Les primes énergie, un nouveau moyen de financer vos travaux

Les travaux d’économie d’énergie peuvent être en partie financés par les primes énergie. Les primes sont une aide au financement de travaux ayant pour but d’améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment. Vos Économies d’Énergie.fr vous détaille, dans cet article, le système des primes énergie.


Les primes énergie en faveur de l’écologie

Les primes énergie sont le nouveau moyen de financer une partie de nos travaux écologiques. Elles sont cumulables à tous les autres types d’aides au financement, comme le crédit d’impôt, le taux de TVA réduit ou encore les subventions de l’ANAH. Ce bonus est basé sur le concept des certificats d’économie d’énergie.

Les certificats d’économie d’énergie ont pour but d’inciter les fournisseurs d’énergie (gaz, électricité, chauffage, fioul ...), appelés obligés, à promouvoir les économies auprès de leurs clients. Ceux-ci ont l’obligation de réaliser des économies d’énergie et pour cela ils disposent de plusieurs moyens. Les obligés peuvent faire des économies d’énergie sur leurs propres installations, inciter leurs clients par la sensibilisation ou des aides financières ou bien acheter des certificats d’économie d’énergie revendus sur le marché.

Toute personne physique ou morale (associations, collectivités, entreprises…) qui réalisera des économies d’énergie se verra délivrer un certains nombre de certificats en fonction des kWh économisés et pourra les revendre à ces fournisseurs. C’est la qu’interviennent les primes énergie. Elles sont distribuées en échange des certificats.


Les travaux éligibles aux primes énergie

Il y a quatre catégories de travaux éligibles aux primes énergie : les travaux d’isolation, de chauffage, les équipements d’énergies renouvelables et les installations de fenêtres isolantes.

Les travaux d'isolation permettent donc de bénéficier d'un financement travaux. L’isolation de toiture ou de combles, l’isolation des terrasses, l’isolation des murs, l’isolation du plancher, la ventilation mécanique contrôlée double flux, la VMC simple flux auto-réglable ou encore la VMC simple flux hygroréglable, sont les installations correspondantes à la catégorie isolation.

Les travaux liés au chauffage sont aussi inclus dans les travaux éligibles aux primes énergie. Ils comprennent : la programmation d'intermittence, la régulation par sonde, les robinets thermostatiques, la chaudière individuelle à condensation, la chaudière basse température, la chaudière biomasse individuelle, l'appareil indépendant de chauffage au bois et finalement le radiateur à chaleur douce.

Les rénovations ou travaux concernant les énergies renouvelables peuvent aussi vous permettre de bénéficier des primes énergie: toutes les pompe à chaleur ( pompe à chaleur air air, pompe à chaleur air eau, pompe à chaleur eau eau), le chauffe-eau solaire individuel et le système solaire combiné sont les installations intéressantes.

Finalement, le simple remplacement d'une fenêtre par une fenêtre isolante vous fait cadeau des primes !


Comment les obtenir ?

Aujourd’hui plusieurs institutions proposent d’échanger les certificats d’énergie des particuliers et des entreprises contre de l’argent. La procédure est souvent simple. Il faut faire une demande de primes avant le début des travaux et à la fin un chèque en euros est envoyé contre le simple envoi de la facture travaux et l’attestation de fin de travaux.

Sur le même fonctionnement que nos simulations d'économies d'énergie, il existe des simulations de primes énergie. Ils calculent gratuitement les primes que vous pourriez bénéficier en fonction des travaux d’économie d’énergie que vous effectuez.


Vous souhaitez calculer vos économies d'énergie grâce à la construction écologique ?

Utilisez notre simulateurs !

Je calcule mes économies

Source: vos économies d'énergie.fr