4° sondage Qualit'EnR sur les énergies renouvelables

Les résultats de la quatrième édition du sondage Qualit'EnR sont arrivés. Ce sondage annuel quantifie les avis et volontés des français concernant les énergies renouvelables. Il apparait cette année que les français ont une bonne image des énergies renouvelables et des professionnels du secteur. Les intentions d'investir dans les EnR se maintiennent et la confiance en leurs installateurs augmente. Les français veulent réaliser des économies d'énergie et les énergies renouvelables apparaissent comme un bon moyen d'y parvenir.

Énergies renouvelables : ce que pensent les français

Plus de 9 français sur 10 sont d'avis que les énergies renouvelables respectent l'environnement et presque autant estiment qu'elles favorisent l'indépendance énergétique. 86 % des français interrogés pensent que les EnR améliorent le confort, le bien être chez soi et 82 % affirment qu'elles permettent d'effectuer des économies d'énergie. 39 % des individus questionnés disent avoir équipés leur logement avec des dispositifs fonctionnant avec les énergies renouvelables. Parmi eux, 58 % habitent en milieu rural et 57 % sont propriétaires d'une maison individuelle. Il est plus simple d'installer des dispositifs d'énergies renouvelables en maison à la campagne qu'en appartement en ville. Les français voient moins l'intérêt d'investir dans les EnR pour un logement qu'ils ne font que louer.

Parmi les personnes interrogées, plus d'une sur trois dit vouloir investir dans les énergies renouvelables dans un futur proche. Le nombre de locataire de maisons individuelles souhaitant investir dans les énergies renouvelables a augmenté de 5% par rapport à l'an passé, dépassant 40 %. La volonté d'investissement est à plus ou moins long terme, 28 % des personnes interrogées pensent le faire dans l'année alors que 34 % pensent effectuer les travaux dans plus de deux ans. Cette échéance s'explique par le prix des différents dispositifs, l'échéance augmentant avec le prix de l'investissement.

Les économies d'énergie comme motif principal

Si les français font presque intégralement confiance aux énergies renouvelables, cette confiance varie d'une énergie à l'autre. Pour faire des économies d'énergie, l'énergie favorite des français est sans contestation le bois. 79 % des français font confiance au bois de chauffage alors que seulement 68 % croient aux panneaux photovoltaïques. Ces différences sont encore plus frappantes à l'examen des installations chez les particuliers. Près d'une personne sur trois possède un insert ou un poêle à bois dans son logement. Au contraire, la confiance des français pour l'énergie solaire est en baisse. Seulement 5 % des personnes interrogées possèdent des panneaux photovoltaïques et 4 % un chauffe eau solaire individuel.

Parmi les sondés, 91 % estiment que leurs factures énergétiques sont trop élevées et 78 % pensent qu'une lourde augmentation est à prévoir d'ici fin 2015. Que ce soit les personnes ayant déjà installées des dispositifs utilisant les énergies renouvelables ou non, les chiffres sont les mêmes, malgré une facture plus faible pour ceux qui ont déjà franchi le pas. L'efficacité des installations utilisant les ENR n'est pas encore optimale, la jeunesse de la technologie et son manque de maturité ne permet pas encore de tirer le maximum des énergies renouvelables.

La confiance envers les installateurs d'équipements énergétiques a augmenté de 11 points depuis 2011 pour atteindre 63 %. Le critère principal de confiance est l'attribution de labels de qualité ou de certifications, juste devant le bouche à oreille.


Source : Vos économies d'énergie.fr