Des films solaires dans le verre des bâtiments pour réduire les émissions de carbone

Les architectes travaillent sur l’élaboration de bâtiments qui n’émettent aucun gaz à effet de serre et qui puissent recueillir l’énergie solaire au moyen de technologies simples, mais efficaces. Les systèmes photovoltaïques novateurs intégrés aux bâtiments (BIPV) devraient leur permettre d’avancer dans leurs recherches. À noter que ces initiatives suivent les directives internationales relatives à la réduction des émissions de carbone.

Profiter au mieux de l’énergie solaire

Heliatek GmbH s’est associé avec AGC Glass Europe, le plus grand fabricant de verre plat au monde et qui œuvre déjà dans le BIPV classique. Les deux fabricants ont signé d’un commun accord un contrat qui stipule le développement de solutions permettant de réduire efficacement les émissions de carbone des bâtiments. L’accord annonce également le recours à des matériaux innovants comme les fils solaires et le verre. Le but étant d’utiliser ces solutions pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments. Pour y parvenir, les deux parties prévoient d’installer les matériels choisis sur les façades en verre des bâtiments, notamment les fenêtres, qui pourront enfin recueillir l’énergie solaire de manière efficace. Cette initiative devrait permettre aux entreprises de réduire au mieux leurs émissions de carbone. Le bâtiment quant à lui, pourra présenter une allure plus sobre et plus soignée.

Les films solaires

Les films solaires fabriqués par Heliatek sont des matériaux innovateurs qui sont proposés sous plusieurs couleurs et dans diverses capacités. Ainsi, certains ont la capacité d’être opaques ou semi-transparents, ce qui permettra à tout un chacun de trouver le matériau qui répond le mieux à ses besoins. Il convient également de noter que les fils solaires sont fins et très légers, ce qui les rend parfaits et résolument efficaces pour une utilisation dans des conditions réelles. Pour ce qui est de son fonctionnement, les films solaires recueillent l’énergie solaire avec un maximum d'efficacité pendant la journée. D’ailleurs, ils sont mille fois plus efficaces que les systèmes solaires traditionnels puisque même lorsque le soleil brille faiblement et que le ciel parait nuageux, les films affichent une belle performance. Quel que soit son orientation et même s’il ne reçoit pas directement des rayons lumineux, les films continuent de fonctionner et promettent des performances pouvant avoisiner les 80%, ce qui est nettement plus avantageux que les performances des systèmes classiques.

Une fois que les derniers points de cette nouvelle technologie auront été revus, elle permettra de traiter toutes les surfaces de verres verticales de tout type de bâtiment avec des systèmes photovoltaïques. De plus, elles promettent de meilleures performances et de meilleurs rendements par rapport aux systèmes photovoltaïques utilisés actuellement puisqu’elles s’installent sur de plus grandes surfaces, ce qui garantit plus d’énergie recueillie que sur les toits. Enfin, l’on rappelle que par rapport à la pose de panneaux solaires classiques, l’on ne compte aucuns frais supplémentaires pour la mise en place des films.

Marc Van Den Neste, Directeur technique d'AGC Glass Europe a conclu en déclarant que l’accord que son entreprise a conclu avec Heliatek s’inscrit dans une stratégie qui vise à développer des solutions en verres qui ont été conçues et qui s’utilise dans un total respect de l’environnement. De plus, les solutions sont à la portée de tout le monde et proposée pour tous les secteurs, de la construction aux collectivités locales. Le directeur technique d’AGC Glass Europe espère également que la solution donnera sur de nouvelles perspectives que ce soit en matière d’efficacité énergétique ou de création pour les architectes et les concepteurs en quête de nouvelles trouvailles.


Source : Vos économies d'énergie.fr