Des panneaux photovoltaïques qui flottent sur l’eau

En Italie, un nouveau dispositif de panneaux solaires a vu le jour : il s’agit de panneaux photovoltaïques « flottants ». Leur rendement est meilleur et leur coût d’installation est inférieur aux installations classiques.

Un dispositif novateur : les panneaux photovoltaïques « flottants »

Des panneaux photovoltaïques flottent telles des fleurs de lotus sur le petit lac de Colignola en Toscane. Il s’agit d’une idée ingénue de physiciens et d’ingénieurs italiens de l'entreprise Scintec. Le concepteur s’appelle Marco Rosa-Clot et il est professeur à l'université de Florence en Italie. Ce dispositif très spécifique est une première dans le monde.

Comment fonctionne ce système de panneaux solaires ?

Ces panneaux solaires sont des panneaux photovoltaïques, c’est-à-dire qu’ils produisent de l’électricité. Ils sont équipés d’un dispositif de traçage du soleil : des réflecteurs suivent l’évolution du soleil dans le ciel tout au long de la journée et en réfléchissent les rayons vers les panneaux photovoltaïques posés sur l'eau.

Le dispositif a la forme d’une croix. Il est accroché à un pylône qui est fixé au fond du lac et qui permet de faire pivoter l'ensemble.

L’installation reste assez discrète car elle ne dépasse pas un mètre de hauteur. L’impact de sa présence sur l’environnement est négligeable.

Les panneaux solaires sur l’eau ont un rendement supérieur

Les panneaux solaires produisent 30 kilowatts, soit assez d’électricité pour une dizaine de foyers. De plus, selon Marco Rosa-Clot, ce système de panneaux solaires peut produire 2 000 kWh par an. Par comparaison, une installation de panneaux photovoltaïques classiques de taille similaire peut produire 1 200 kWh par an. C’est donc un moyen de faire des économies d’énergie fossile et de développer l’utilisation des énergies renouvelables.

Les panneaux photovoltaïques sur l’eau ont quelques avantages supplémentaires

L’installation de panneaux photovoltaïques sur l’eau présente plusieurs avantages. Principalement, elle évite la surchauffe des panneaux. En effet, le dispositif est équipé d’un système de refroidissement qui s’alimente grâce à l’eau du lac. Il permet donc de faire des économies d'énergie, en économisant de l’électricité.

Ensuite, cela évite de les installer sur les toits ou dans les surfaces agricoles. L’installation de panneaux photovoltaïques sur les surfaces agricoles est d’ailleurs limitée par l’Union-Européenne étant donné qu’elles ont pour vocation première d’accueillir des plants de cultures.

Enfin, l’installation de ces panneaux photovoltaïques a requis un investissement moins important que l’installation de panneaux classiques. Selon l’entreprise à l’origine de l’installation Scintec, le dispositif aurait coûté 20 % de moins qu’une installation de panneaux photovoltaïques classiques.

Un dispositif de panneaux photovoltaïques qui a de l’avenir

Ce dispositif devrait se développer et a des perspectives d’avenir. En effet, il pourrait être installé sur des lacs naturels ou artificiels, des plans d’eau ou sur des surfaces d’eau abandonnées. Marco Rosa-Clot cite l’exemple de la Sicile : si 10 % des 75 kms carrés de plans d’eau artificiels disponibles en Sicile accueillaient ce dispositif, la puissance installée serait d’un gigawatt. D’autres entreprises étrangères comme la Corée du Sud, l’Allemagne ou la France souhaiteraient installer ce dispositif dans leur pays.

De plus, on peut également imaginer qu’un système réduit pourrait être installé dans le jardin des particuliers. Ainsi, ce serait une nouvelle alternative à l’installation de panneaux solaires sur les toits.


Si vous souhaitez calculer vos économies d’énergie en installant des panneaux solaires, nous vous proposons de faire une simulation gratuite panneaux photovoltaïques ou une simulation gratuite chauffe-eau solaire.

Source : Vos économies d’énergie.fr ; Crédit photo : Scintec.it