Des panneaux photovoltaïques sur les toits de Paris

Paris a accueilli en avril dernier une centrale photovoltaïque, la plus grande de la capitale. Cette nouvelle installation permet de placer les panneaux photovoltaïques au cœur du débat sur les économies d’énergie. La centrale se trouve sur le toit de la Halle Pajol, dans le XVIIIe arrondissement.

Paris accueil sa plus grande centrale de panneaux photovoltaïques

La ville de Paris vient d’accueillir la plus grande centrale de panneaux photovoltaïque. Inaugurée lundi dernier par le maire de Paris, Bertrand Delanoë et le Maire du 18e arrondissement, Daniel Vaillant, cette installation a été conçue et mise au point par une entreprise bretonne spécialisée dans les énergies renouvelables, Armorgreen.

Des panneaux photovoltaïques respectueux de l’environnement

À ce jour, cette installation se pose comme la plus grande centrale de panneaux photovoltaïque située dans le milieu urbain français. Installée sur le toit de la Halle Pajol, qui fut ancien bâtiment de la SERNAM restaurée, elle se situe dans l'écoquartier exemplaire de la ZAC Pajol. Après des travaux qui ont duré plus d’un an, la construction de la toiture solaire vient enfin d’être achevée. D’ailleurs, le raccordement au réseau électrique et la mise en service ont été effectués avec succès le 26 mars dernier.

Le défis relevé du photovoltaïque

Les architectes ont choisi de garder la structure métallique originelle de l'ouvrage, notamment la toiture qui se compose de sheds. La surface s’oriente en plein sud et présente une inclinaison à 25 ° qui permet d’accueillir la centrale photovoltaïque qui se constitue de 3500 m² de modules en silicium polycristallin et de 700 m de verrière classique. Cette combinaison détonante fournit près de 410 MWh d'électricité par an, ce qui est nettement plus que la consommation électrique des équipements de la Halle.

La réalisation de la toiture compte une surface de panneaux photovoltaïques qui donnent un rendu esthétique très réussi. Cette surface est intégrée au bâti et une partie en verre a été conçue pour donner une luminosité maximum, et adéquate dans le jardin d'hiver qui compose une grande partie de l'aile EST de la Halle. Le projet reste respectueux de l’environnement car les panneaux photovoltaïques s’intègre parfaitement à l'histoire de l’atelier industriel.

La mise en place des panneaux photovoltaïques

Le projet Pajol fut assez complexe à réaliser puisque l'installation de panneaux photovoltaïques, développée par Armorgreen, a dû passer par de nombreux tests avant la construction finale qui a duré entre septembre 2012 et février 2013. De plus, le délai imparti aux tests était relativement court, ce qui rendait les finitions assez bruts.

Avant la construction de cette centrale, une demande a été déposée auprès d'ATEx (Appréciation technique expérimentale) et du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) dans le but de faire correspondre la solution technique proposée avec le domaine d’application particulier de la Halle. Deux mois ont suffi à la société Schuco pour obtenir l’approbation d’ATEx pour la construction de ce bâtiment après le dépôt du dossier technique.

Source : vos économies d'énergie.fr