Développement durable : un nouveau combustible pour les chaudières

Zeta Pellet vient de concevoir un granulé composé de branchages, d’herbes et d’arbres qui ont ensuite été passés dans un broyeur développé spécifiquement par Étienne Franck, le dirigeant de la PME. Ce granulé devrait permettre d’alimenter les chaudières polycombustibles, dérivé de la chaudière biomasse.

Une solution développement durable faite à partir de déchets verts

Étienne Franck insiste sur le fait qu’il est tout à fait possible de créer des solutions innovantes avec tout ce qui tombe sous la main. Une tonne de déchets verts avec jusqu’à 60 % d’humidité permet de disposer de 600 kg de pellets Zeta secs (entre 10 et 15% d’humidité). À noter que les performances des pellets approchent celles des granulés, bois : 4300 kcal/kg contre 4700 pour ces derniers. Ce sont des chiffres intéressant si l’on se base sur le fait que la plaquette forestière varie entre 2600 et 3200 kcal/kg et qu’une buche de hêtre sèche présente un pouvoir calorifique de 3500 kcal/kg. Ces pellets sont une nouvelle avancée pour le développement durable dans le chauffage.

Le fondateur de la société Zeta Pellet s’est notamment inspiré du principe du brûlage de déchets verts, pratiqué par la majorité des jardiniers pour la conception de ses granulés. Sauf que ses recherches et les études de marché qu’il a réalisé ont duré près de quatre ans, suivis de trois ans de prototypage avant que le broyeur développé par sa PME ne soit au point. Les pellets en question sont obtenus par un frottement mécanique. Une fois asséchés, ils prennent la forme de granulés calibrés avec un pouvoir calorifique élevé. En effet, le dirigeant de Zeta Pellet promet que deux kilos et demi de ce granulé équivalent à 1 litre de pétrole. Avec de telles performances, l’entreprise prévoit de l’utiliser pour alimenter les chaudières polycombustibles des collectivités et des particuliers.

Les chaudières polycombustibles

Si la solution s’annonce parfaite pour chauffer, il reste qu’à ses débuts, les concepteurs de ce produit miracle se sont heurtés à quelques inconvénients. En effet, le taux de cendres produit par le brûlage des pellets était trop important pour pouvoir être supporté par une chaudière biomasse classique. Zeta Pellet décide alors d’y remédier en collaborant avec un Autrichien sur la création d’une chaudière spécifique et polycombustible. À noter que cette chaudière a été crée à destination des particuliers et est disponible auprès d’un réseau de chauffagiste indépendant depuis un an.

L’ouverture d’une seconde usine de pellets pour chaudières polycombustibles en 2014

La PME vient récemment d’ouvrir une première usine à Tourves, dans le Var. Cette nouvelle adresse a été créée en partenariat avec le Syndicat intercommunal pour la valorisation et l'élimination des déchets et accueillera les broyeurs de l’entreprise pour la fabrication des pellets à chaudières polycombustibles. Zeta Pellet prévoit d’ouvrir une nouvelle unité de fabrication à Gençay, près de Poitiers, l’année prochaine.

Le déchet vert est une manne énergétique dont personne ne s’occupe. Zeta Pellet a profité de ces matériaux naturels en les transformant en énergie pour les composteurs, les industriels, les collectivités et les particuliers. Pour rappel, l’entreprise a ouvert ses portes en 2009 et emploie 5 personnes. En 2012, son chiffre d’affaires a approché les 700 000 euros, prouvant que développement durable. Un record qu’elle espère battre au cours de l'exercice 2013.


Source : Vos économies d'énergie.fr