En matière d'énergie propre, la France est première de la classe en Europe

L'institut Globaldata considère que la France est le pays européen le plus apte à diminuer considérablement son besoin en énergie fossile d'ici à 2020. Cela est du à la capacité de l'État français à développer les énergies renouvelables (énergie solaire, énergie éolienne) et à sa production d'énergie nucléaire (la plus importante d'Europe).

La France a la possibilité de se passer progressivement des énergies fossiles. Constat intéressant quand on sait que ces énergies polluent massivement l'atmosphère avec les émissions de gaz à effet de serre liées à leur combustion, et que cette importante pollution a créé, ces dernières décennies, des phénomènes inquiétants comme par exemple le réchauffement climatique. Cette transition énergétique passe par le développement des énergies propres mais aussi par des économies d'énergie.


Qu'est-ce que l'énergie propre?

La France pourrait un jour subvenir à ses besoins énergétiques uniquement grâce à l'énergie propre. Les énergies renouvelables et l'énergie nucléaire sont des énergies propres. Elles sont qualifiées ainsi car, contrairement aux énergies fossiles, elles ne polluent pas et ne nécessitent pas de ressources épuisables comme l'eau, le pétrole...Seulement, alors que les énergies renouvelables sont plébiscitées dans le monde entier, le nucléaire est largement sujet à controverse. En effet, depuis la catastrophe nucléaire de Fukushima, l'impression de n'être jamais vraiment certain de la sécurité des centrales a poussé de nombreux gouvernements (notamment le Japon et l'Allemagne) a démantelé leurs différents équipements. Ce qui n'est pas le cas de la France, qui possède actuellement le plus grand nombre de centrales nucléaires en Europe et qui, pour l'instant, ne souhaite en fermer qu'une seule (estimées à risque car située sur une zone sismique).

C'est donc en partie grâce à sa production d'énergie nucléaire que la France a pris de l'avance en matière d'énergie propre. Mais pour atteindre les objectifs du grenelle de l'Environnement concernant sa future production d'énergies renouvelables, le gouvernement va devoir accélérer le développement de cette activité. Effectivement, malgré des équipements déjà importants, les filières de l'énergie éolienne et des panneaux photovoltaïques peinent à véritablement décoller en raison de démarches administratives très longues pour la première et de l'écrasante concurrence chinoise pour la seconde.


Investir dans le nucléaire?

En 2011, l'énergie nucléaire a permis de produire plus de 75% de l'électricité française. Actuellement, elle représente presque la moitié de la production énergétique de la France avec une capacité de 63 130 megawatts et d'ici à 2020, elle devrait encore augmenter pour atteindre 67 530 MW (soit une croissance annuelle de 0,8%). Toutefois, ces calculs ne prennent pas en compte la décision du Président de la République de réduire la part du nucléaire à 50% dans la production d'électricité en France d'ici à 2050.

Le nucléaire est une énergie propre et malgré un certain nombre d'interrogations à son sujet (sécurité de l'environnement et des humains notamment), l'État français continue de la soutenir. Le gouvernement a réaffirmé ces derniers jours sa volonté de considérer cette filière comme un acteur du futur car en partie grâce à elle, la France devance l'Allemagne, la Grande Bretagne et l'Italie en matière de transition énergétique. En effet, les voisins de la France, ont certes une politique forte de remplacement du charbon, mais celui-ci est remplacé par du gaz (énergie fossile également).


Développement primordial des énergies renouvelables

La France a des objectifs précis à atteindre en termes de développement durable. Comme on l'a vu, elle est une très bonne élève en ce qui concerne sa transition énergétique; en plus de sa production nucléaire, elle est également active pour développer les énergies renouvelables qui connaissent une croissance annuelle de 12%. Les énergies renouvelables ont aujourd'hui une capacité de production de 130 231 MW et prochainement, cette capacité passera à 156 639 MW pour répondre à une demande énergétique croissante. Toutefois, il existe encore des freins importants pour que le développement soit optimal (freins financiers et réglementaires). Par ailleurs, le pays a déjà remplacé un certain nombre de centrales au charbon par du gaz (plus propre que le charbon) et il tend à réduire de plus en plus sa production énergétique à base d'énergies fossiles.


Améliorez l'efficacité énergétique de votre bâtiments.

Vous souhaitez être moins dépendant des énergies fossiles?

Je calcule vos économies d'énergie.

Source: vos économies d'énergie.fr