Énergie éolienne : Vers une forte progression en France

Entre 2010 et 2011, le secteur éolien a enregistré un résultat positif tant sur la croissance du marché que sur la production d’électricité en France, les départements d’outre-mer inclus.


Energie éolienne : La France encore à la traîne

En termes de puissance, le marché de l’éolien a connu une croissance de 10%, en passant de 6.080 MW à 6684MW installés entre 2010 et 2011. Quant à la production d’électricité, elle a progressé de 20%, en passant de 10,028 TWh à 12,200 TWh. Reportée sur le niveau européen, cette progression est encore faible alors qu’elle devrait doubler d’ici 2025.

Ce retard de la France est causé par la lourdeur des règles administratives imposées sur les équipements pour les énergies renouvelables. S’ajoutant à ces règles, les nouvelles obligations sur la loi Grenelle 2 comme le minimum de 5 mâts requis par site éolien ou encore les zones de développement de l’éolien intégrées dans les Schémas Régionaux Climat Air Énergie.


Eoliennes domestique : Forte demande des petits éoliens

En 2009, les demandes de raccordements d’éolienne domestique au réseau électrique français ont connu une hausse. En effet, 360 demandes en cours ont été enregistrées pour le mois de juillet de la même année. Selon l’Association Française des Professionnels du Petit Eolien (AFPPE), durant ces trois dernières années, plus de 2500 installations ont été effectuées en France.

Le petit éolien, également appelé éolien domestique ou éolien individuel d’une puissance nominale inférieure ou égale à 36kW est surtout destiné à l’usage domestique. Il peut être raccordé au réseau électrique pour une éventuelle revente d’énergie ou autonome.


L’éolienne domestique en chiffre

Le coût de l’installation d’une éolienne domestique par un professionnel varie entre 25.000 euros à 40.000 euros, soit un coût moyen de 2.500 euros/kW à 4.000 euros/kW. Sa durée de vie est estimée entre 20 ans et 30 ans. Depuis le 1er janvier 2012, son installation permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 32% sur le coût du matériel payé entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2012.

Le tarif de rachat de l’électricité est de 0,082 euro/kWh pendant 10 ans et de 0,028 euro/kWh et 0,082 euros/kWh pendant 5 ans pour les sites petits éoliens installés dans une Zone de Développement Eolien (ZDE). Ce tarif est plus bas comparé au tarif de rachat de l’électricité provenant des panneaux solaires.


Soutiens au secteur de l’énergie éolienne

Face à ce retard, l’État français a promis de prendre des mesures pour alléger les démarches administratives. De leur côté, les fabricants tentent de réduire les nuisances sonores émises par les éoliennes.

La France dispose d’une énorme potentialité en matière de production d’électricité par les éoliennes offshore, installées en mer. Entre 2015 et 2020, le gouvernement projette l’installation de 1.200 éoliennes offshore de 6.000 MW. Les régions favorables à ces installations sont la Bretagne, les Pays de la Loire, la Haute-Normandie, l’Aquitaine et la Provence-Alpes-Côte d’Azur.


Saviez vous que votre logement peut être alimenté par votre propre éolienne ?

Calculez vos économies d'énergie liées à l'acquisition d'une éolienne domestique

Je calcule mes économies


Source: vos économies d'énergie.fr