Énergie solaire venue de l’espace

Un nouveau système de production d’énergie solaire

Lundi 14 Novembre, à Washington, l’académie internationale d’astronautique (AIA) a publié un report dans lequel il est dit que les stations solaires orbitales sont l’énergie de demain. L’AIA stipule que d’ici trente ans les techniques seront au point pour construire un tel satellite et l’envoyer dans l’espace.

L’académie internationale d’astronautique

L’AIA est une organisation non gouvernementale créée en 1960. Elle a pour but d’étudier les différentes techniques qui permettent à l’Homme d’envoyer des engins spatiaux hors de l’atmosphère terrestre, des engins non guerriers.

Viabilité du système de production d’électricité

Leur étude sur les Solar Power Satellites expliquent qu’il s’agit de satellites qui transmettraient l’énergie solaire grâce à un système de transmission sans fil. C’est un système de transmission par micro-ondes ou par laser qui transmettrait l’énergie solaire à une antenne terrestre. Cette électricité serait ensuite injectée dans le réseau électrique.

Ce type de système serait assez rentable pour répondre à une grande partie des besoins énergétiques de la planète. Cela s’explique par le fait que les satellites ne seraient pas affectés par un cycle jour/nuit grâce à leur localisation dans l’espace, ainsi ils pourraient produire de l’électricité en continu.

Ces engins feraient quelques kilomètres de larges. L’AIA prévoit d’en envoyer une douzaine dans l’espace.

Satellites solaires orbitales : un financement à l’échelle planétaire

L’étude précise que ce projet ne pourra être réalisé que si les Etats le soutiennent financièrement. Des investissements du secteur privé ne suffiraient pas. De plus, des incertitudes économiques demeurent, notamment les marchés ciblés par ce type de technologie.

Pour mener l’étude sur le développement des stations solaires orbitales, la NASA a déjà investi 100 000 dollars.

L’espace : une réponse aux besoins énergétiques croissants

Alors que beaucoup de pays européens, comme l’Allemagne ou la Belgique, remettent en cause l’énergie nucléaire, les scientifiques se demandent comment il va être possible de répondre aux besoins énergétiques de la planète. Les besoins énergétiques sont de plus en plus importants. Or, selon l’Agence internationale de l’énergie, il faudrait des milliers de milliards d’euros pour obtenir une transition énergétique complète.

L’enjeu est de répondre aux besoins énergétiques de la planète en limitant le réchauffement climatique. Pour cela, la solution est l’utilisation d’énergie propre. La question est de savoir si les énergies provenant de l’eau, du vent et du soleil seront suffisantes. L’espace, fournisseur d’énergie solaire, est alors une solution miracle.

Le Japon s’est déjà penché sur un tel système à énergie solaire

En 2009, le Japon avait fait un appel d’offre pour trouver des entreprises privées qui travailleraient sur un projet similaire d’ici 2030. Dix-sept entreprises ont été choisies parmi lesquelles Mitsubishi Electric, Nec, Fujitsu et Sharp. Ce projet sera mené par l’agence spatiale japonaise la Jaxa.

Ces chercheurs japonais travaillent sur une station solaire en orbite géostationnaire qui fournirait 1.000 mégawatts au tarif de 6 centimes d'euro par kilowatt-heure.

Source Voseconomiesdenergie.fr