Énergies renouvelables : un secteur qui crée jusqu'à 30 000 emplois

Selon la Fédération de l’industrie technologique en Belgique, l’énergie renouvelable peut apporter un second souffle à l’économie belge par la création de 30.000 nouveaux emplois dans le secteur éolien.


Énergies renouvelables : Un secteur favorable pour la création d’emploi

Suite à la fermeture de l’usine Ford à Genk, Agoria, la Fédération de l’industrie technologique de Belgique, a annoncé dans le journal De Morgen que l’industrie de l’automobile a montré ses limites comme secteur porteur de croissance. Ce qui n’est pas le cas pour les énergies renouvelables qui se révèlent prometteuses.

Cette fédération, qui réunit 101 entreprises œuvrant dans le secteur, a précisé que le secteur des énergies renouvelables durables offre de nombreuses opportunités. Il a été également avancé que le secteur des énergies vertes a la cote, avec une capacité de création de nouveaux emplois, estimés jusqu’à 30.000 postes.

Aujourd’hui, le secteur compte quelques centaines d’emplois. Ce chiffre devrait monter jusqu’à 7.000 postes d’ici 10 ans pour ensuite grimper rapidement jusqu’à 25 à 30.000 emplois, selon les prévisions.


Développement durable : Un secteur qui a du potentiel

Dans le quotidien flamand De Morgen, Jan Declerq, président du Renewable Energy Club (REC) chez Agoria, a annoncé que le secteur de l’énergie verte, actuellement en pleine croissance, représente de nombreuses opportunités qu’il faut saisir rapidement avant que d’autres en tirent profit.

« Le secteur croît et notre pays pourrait encore en profiter bien davantage, si nous jouions à fond la carte de l’énergie verte et investissions dans la spécialisation, l’innovation et l’entrepreneuriat. Si nous ne le faisons pas, d’autres en tireront bénéfice » a-t-il expliqué.

Les travailleurs du secteur automobile, actuellement en crise, peuvent se réorienter dans le secteur de l’énergie verte. Une grande partie de ces travailleurs licenciés pourraient être tout de suite embauchés pour la construction ou l’entretien des [url=https://www.voseconomiesdenergie.fr/travaux/eolienne]éolienne[/url] parce que « Ce travail est parfait pour quelqu’un qui est habile de ses mains, a une approche technique, est précis et n’a pas peur des machines, peut travailler en shifts et qui est résistant au stress » a-t-il ajouté en décrivant le profil requis pour le travail. Aussi, dans la réalisation des tâches, les travailleurs du secteur d’automobile n’auraient plus besoin d’un profond recyclage du fait que leur profil s’adapte au travail.


Éolienne : un secteur prometteur

Dans ce même quotidien, Agoria, qui s’occupe également du secteur automobile, avance que le cas de Ford à Genk n’est pas isolé, il pourrait être suivi par d’autres constructeurs automobiles. Le club des énergies renouvelable invite alors les dirigeants, les investisseurs et les universitaires à se consacrer dans l’énergie renouvelable afin de construire un futur durable.

Actuellement, 57 millions de ménages européens utilisent l’énergie éolienne. Aux Pays-Bas, l’éolien produit environ 4% de la production d’énergie, ce qui fait que le secteur a encore du chemin à faire dans l’exploitation. Cette grande potentialité dans la production de l’énergie verte requiert toutefois un investissement dans l’innovation et la spécialisation. En effet, l’exploitation du secteur éolien permettrait de se passer de la dépendance aux énergies fossiles, qui est tout le temps pointé du doigt par les groupes environnementaux.


Saviez vous que votre logement peut être alimenté par votre propre éolienne ?

Calculez vos économies d'énergie liées à l'acquisition d'une éolienne domestique

Je calcule mes économies


Source: vos économies d'énergie.fr